Le prochain Grand Prix sera celui de Monaco, le 27 mai. Suivra le Grand Prix du Canada à Montréal, le 10 juin.

Hamilton remporte le Grand Prix d’Espagne, Stroll 11e

BARCELONE, Espagne - Lewis Hamilton de Mercedes a remporté le Grand Prix d’Espagne de Formule Un par plus de 20 secondes devant son coéquipier Valtteri Bottas, dimanche.

Victorieux lors d’une deuxième course de suite, après l’Azerbaïdjan, Hamilton a augmenté son avance sur Sebastian Vettel de Ferrari, au classement général.

Le Québécois Lance Stroll a fini 11e.

C’était un premier doublé pour Mercedes cette saison, les Ferrari ayant mieux fait, ces derniers temps. Hamilton remportait une 64e victoire en carrière.

«Voilà qui nous ressemble davantage, a dit le vainqueur, à la radio de l’équipe. Continuons dans la même voie.»

Hamilton a signé une 41e victoire à partir de la pole, prenant l’exclusivité d’un record jusque là partagé avec Michael Schumacher.

«C’est la première fois de l’année où j’ai ressenti cette synergie avec la voiture, a dit Hamilton. C’est une belle sensation.»

Le résultat est de bon augure pour Mercedes, Barcelone étant souvent le théâtre d’ajustements mécaniques donnant le ton pour les autres courses en Europe.

Max Verstappen a complété le podium avec sa Red Bull, dont une aile avant a été brisée par un contact avec Stroll, en milieu d’épreuve.

«Je ne m’en suis pas aperçu, a dit le Québécois, au sujet de cet accrochage. J’ai livré une bonne course et j’en suis très content, mais nous avons encore bien du travail à faire pour obtenir des points. J’ai connu un très bon départ et ensuite, j’ai fait tout ce que je pouvais avec la voiture que j’avais.»

Vettel, désormais à 17 points de Hamilton, a terminé quatrième, à la suite d’un passage plus long que prévu aux puits.

Hamilton a 95 points, Vettel 78 et Bottas 58. Vettel a remporté les deux premières courses de la saison.

À Bakou, Hamilton a bénéficié d’une crevaison au bolide de Bottas et d’une collision impliquant les Red Bull de Verstappen et Daniel Ricciardo, le gagnant en Chine.

Ricciardo a fini cinquième devant Kevin Magnussen (Haas) et un duo espagnol, Carlos Sainz de Renault et Fernando Alonso, de McLaren.

Le top 10 a été complété par Charles Leclerc, de Sauber, et Sergio Perez, de Force India.

Romain Grosjean, Nico Hulkenberg et Pierre Gasly ont été impliqués dans une collision dès le premier tour. La course a ainsi pris fin pour les pilotes Haas, Renault et Toro Rosso. Le tout a découlé d’une perte de contrôle de Grosjean, au troisième virage.

Le prochain Grand Prix sera celui de Monaco, le 27 mai. Suivra le Grand Prix du Canada à Montréal, le 10 juin.

Hamilton a bien amorcé la course, tandis que Vettel passait du troisième au deuxième rang en éclipsant Bottas, au premier virage.

Le Britannique a ensuite pris ses distances, triomphant par plus de 20 secondes et demie devant Bottas. Mercedes avait mené chaque séance d’essais.

Ferrari a opté pour un arrêt de plus, pour donner à l’Allemand Vettel de nouveaux pneus. Il a perdu du temps et est revenu en piste derrière Verstappen, qu’il n’a pas rattrapé.

Kimi Raikkonen, de Ferrari, a été limité à 25 tours sur 66, résultat d’un problème mécanique, selon toute apparence.