Le paysage de Georges Island à Halifax, le 26 janvier dernier.

Halifax: le nom d’une équipe de la LCF soulève les critiques

Le nom proposé pour une éventuelle équipe de la Ligue canadienne de football à Halifax a déclenché un débat «explosif» sur les médias sociaux.

Un groupe qui appuie le projet d’une équipe de la Ligue canadienne de football à Halifax a déclenché un débat enflammé en ligne lorsqu’il a proposé de nommer l’équipe en faisant allusion à l’une des plus grandes catastrophes maritimes du pays.

Sur Twitter, la LCF à Halifax a lancé l’idée de nommer l’équipe de football, l’Explosion de Halifax - une référence à l’explosion dévastatrice du port de Halifax en 1917 qui a tué environ 2000 personnes.

Un nom semblable, Halifax Xplosion, est utilisé par l’équipe de la ville dans la Ligue maritime de football féminin.

La LCF à Halifax est un groupe créatif qui utilise le fan-art pour stimuler les discussions et il a précisé, lundi après-midi, que «nous ne sommes PAS les mêmes personnes qui tentent d’obtenir une équipe officielle de la LCF à Halifax.»

La LCF à Halifax fait la promotion du nom l’Explosion, affirmant qu’il y a 100 ans, «une force s’est déchaînée qui a rendu cette ville plus forte, plus grande et plus unie que jamais auparavant.»

Anthony LeBlanc, l’un des associés qui mènent le projet d’amener une équipe de la LCF à Halifax, s’est empressé de dissocier son groupe de propriétaires potentiels et l’individu(s) derrière le compte Twitter et le site web CFLinHalifax.

«Bien que nous aimions l’enthousiasme et une partie de la créativité démontrée par la série de sites et de profils de médias sociaux portant le nom de CFLinHalifax, ces plateformes ne sont pas administrées par le groupe de propriétaires potentiels, a écrit M. LeBlanc. Nous aimons l’idée de créer un concours pour trouver un nom pour l’équipe, mais nous ne sommes pas rendus à cette étape.»

Rapidement, les gens ont exprimé leur désapprobation.

Une personne a dénoncé l’idée en disant: «Vous voulez profiter de la mort de 2000 personnes, c’est vraiment de mauvais goût», tandis qu’un autre a écrit le gazouillis: «J’ai grandi à Dartmouth et c’est une idée absolument idiote.»