Simona Halep a eu le meilleur sur l'Américaine Lauren Davis.

Halep survit à un marathon

MELBOURNE — La Roumaine Simona Halep, numéro 1 mondiale, est sortie victorieuse d’un marathon de 3h44 contre l’Américaine Lauren Davis, en trois sets 4-6, 6-4, 15-13, au troisième tour des Internationaux d’Australie, samedi matin à Melbourne.

Halep a sauvé trois balles de match d’affilée au troisième set avant de s’imposer face à la 76e mondiale. Elle affrontera en huitième de finale l’Australienne Ashleigh Barty ou la Japonaise Naomi Osaka.

La chaleur n'a pas été un facteur déterminant pour Rafael Nadal contre Damir Dzumhur, malgré une température torride qui a incommodé les joueurs plus tôt vendredi à Melbourne.

Nadal s'est qualifié en vue de la quatrième ronde en Australie pour la 11e fois grâce à une victoire de 6-1, 6-3, 6-1.
Jelena Ostapenko, championne en titre des Internationaux de France, a joué tout de suite après Nadal, mais elle n'a pas réussi à se qualifier pour la deuxième semaine du tournoi, s'inclinant 6-3, 1-6, 6-3 aux mains de l’Estonienne Anett Kontaveit, 32e tête de série.

Nadal disputera son match de quatrième ronde contre Diego Schwartzman, no 24, qui a défait Aleksandr Dolgopolov 6-7 (1), 6-2, 6-3, 6-3.

Kyrgios bat son idole

Jouant sur le court principal pour la première fois de sa carrière, l’Australien Nick Kyrgios a vaincu Jo-Wilfried Tsonga en quatre sets, 7-6 (5), 4-6, 7-6 (6) , 7-6 (5).

«Gagner contre Jo, c’est un rêve qui devient réalité», a dit Kyrgios, qui avait été le plus grand fan du Français lorsqu’il n’avait que 13 ans.

Tsonga, lui, n’a pas caché qu’il quittait le tournoi «un peu frustré». «Ce n’est pas loin d’être un match complet, mais il manque le principal, les moments importants. J’ai été un peu timide, j’ai parfois fait de mauvais choix», a-t-il dit.
Kyrgios, qui vise à être le premier vainqueur du titre masculin australien en 42 ans, croisera maintenant le fer avec Grigor Dimitrov, troisième tête de série, vainqueur du Russe Andrey Rublev en quatre manches.

Samedi matin, deux têtes d’affiche du tableau principal féminin se sont qualifiées pour le tour suivant.

Tout d’abord, la 6e favorite, la Tchèque Karolina Pliskova, l’a emporté en deux sets serrés de 7-6 (6), 7-5 contre sa compatriote Lucie Safarova (29e).

Puis, l’Américaine Madison Keys (17e) n’a quant à elle eu besoin que de 1h13 pour vaincre la Roumaine Ana Bogdan (6-3, 6-4)

Plaintes de joueurs

Les joueurs ont été incommodés et les spectateurs recherchaient l'ombre par une journée de la chaleur brûlante pendant que les organisateurs étaient sur le point d'appliquer la politique de chaleur extrême avant que les températures baissent après avoir atteint les 40 degrés vers 14h à Melbourne.

Alizé Cornet, dont on a pris la pression artérielle pendant une pause médicale lors de sa défaite de 7-5 et 6-4 contre Elise Mertens, figure parmi ceux qui ont demandé une révision des limites qui déterminent quand le jeu devrait être suspendu.

«J'ai commencé à être étourdie. Je me sentais très, très chaude. J'avais l'impression que je pouvais m'évanouir à tout moment, a-t-elle décrit. Jouer dans ces conditions est bien sûr très dangereux pour la santé.»
Elle a obtenu un certain soutien de Nadal.  «Parfois c'est trop et cela peut devenir un peu dangereux pour la santé, a-t-il dit. Ce n'est pas agréable de voir des joueurs souffrir autant sur le terrain.»