Le Canadien Alex Stroll partira 20e, au dernier rang de la grille de départ du GP de Singapour.

GP Singapour: Hamilton obtient la pole, Stroll partira dernier

SINGAPOUR — Lewis Hamilton de Mercedes a signé un tour magistral lui valant la pole en vue du Grand Prix de Singapour, en Formule Un.

Max Verstappen partira deuxième avec sa Red Bull, devant la Ferrari de Sebastian Vettel.

Hamilton a devancé Verstappen par plus de trois dixièmes de seconde. Il a signé un tour en 1,36.015.

«C'était magique, a dit Hamilton, qui avait l'impression d'avoir réussi l'un de ses meilleurs tours en carrière. J'ai optimisé chaque virage.»

De la «poussière d'étoiles», a renchéri Toto Wolff, le directeur exécutif de Mercedes. Il ne se souvenait pas d'avoir vu un tour aussi marquant à cet endroit.

Au classement des pilotes, Hamilton a 30 points d'avance sur Vettel.

La pole de Hamilton, sa 79e en carrière, est aussi la 200e pour un pilote britannique.

Verstappen, Néerlandais de 20 ans, s'est élancé deuxième en 2017 également, sur la piste de 5 km de Marina Bay.

«C'était une excellente séance (samedi), a dit Verstappen. Je peux en être très heureux.»

Vettel n'était pas aussi ravi de sa troisième place.

«Ce n'est pas l'idéal», a t-il reconnu à l'approche de la 15e course sur 21, au calendrier 2018 de la F1.

Sept des 10 derniers GP de Singapour ont été remportés par le détenteur de la pole.

Valtteri Bottas (Mercedes) partira quatrième, devant Kimi Raikkonen de Ferrari.

Le Québécois Lance Stroll aura la 20e et dernière place au départ, au volant de sa Williams.

«Nous avons environ une seconde et demie de retard, a dit Stroll. C'est assez dur à avaler. Nous sommes très lents, tout simplement.»

Quand on lui a demandé si la course serait longue et pénible, Stroll a répondu «je pense que oui, malheureusement.»

Sergio Perez de Force India va démarrer septième, son premier top 10 de départ à Singapour.

Également dans le top 10 initial: Daniel Ricciardo de Red Bull, sixième, Romain Grosjean de Haas, huitième, Esteban Ocon de Force India, neuvième, et Nico Hulkenberg de Renault, 10e.