Lucas Giolito a retiré les trois frappeurs des Blue Jays sur des prises en début de cinquième manche avant que le match soit interrompu en raison de la mauvaise température.

Giolito et Garcia mènent les White Sox vers un gain de 4-1 aux dépens des Jays

CHICAGO — Lucas Giolito ne considère pas qu’il a obtenu la victoire lors d’un match complet. Après un délai en raison de la pluie, cinq manches ont compté comme neuf - du moins dans les livres de la MLB.

Giolito a retiré les trois frappeurs des Blue Jays sur des prises en début de cinquième manche avant que le match soit interrompu en raison de la mauvaise température.

«Tout le monde faisait des blagues au sujet de mon match complet écourté en raison de la pluie, a expliqué Giolito. Je ne considère pas cette rencontre comme étant un match complet, puisque je n’ai pas oeuvré au monticule jusqu’en neuvième manche. Lorsque j’ai amorcé la cinquième manche et que j’ai vu qu’il commençait à pleuvoir, je me disais que nous devions accélérer la cadence un peu et par chance nous avons été capables de nous rendre à cinq manches pour mettre un terme à la rencontre.»

Le match a par la suite pris fin après une attente de trois heures.

«Les gouttes de pluie étaient si grosses que ma main et la balle étaient trempées, a raconté Giolito, qui affiche un dossier de 5-1. Alors mon approche était simplement d’attaquer la zone des prises de façon rapide et de permettre à mon équipe de réaliser les trois retraits rapidement et c’est ce que nous avons fait.»

Yonder Alonso a frappé deux simples et a récolté deux points produits pour les White Sox, qui ont remporté cinq de leurs sept dernières rencontres.

Ryan Feierabend (0-1) a alloué quatre points et sept coups sûrs du côté de Toronto à son premier départ dans les Majeures depuis 2008. Il a retiré deux frappeurs sur des prises et a concédé un but sur balles. Les Blue Jays ont encaissé 10 revers en 13 matchs.

«Notre offensive était de mieux en mieux, alors je crois que nous aurions eu une chance de l’emporter, a souligné le gérant des Blue Jays, Charlie Montoyo. Dame Nature en a décidé autrement.»

Garcia a cogné une longue balle en direction du champ gauche lors du deuxième lancer de Feirabend. Il s’agissait de son second circuit cette saison.

Freddy Galvis a frappé un double vers la ligne du champ droit en deuxième manche. Brandon Drury a nivelé la marque 1-1 grâce à un retrait sur un roulant.

Alonso et Charlie Tilson ont par la suite frappé deux simples pour donner les devants 3-1 aux White Sox. Alonso a récolté un autre point produit en frappant un simple en troisième.

Les Blue Jays ont sélectionné Feierabend des rangs mineurs, où il présentait un dossier de 2-0 et une moyenne de point mérité de 2,70 en trois départs. Il a passé un moment en Corée après sa dernière apparition dans les Majeures avec les Rangers du Texas. Il présente une fiche de 2-11 dans les Majeures et une moyenne de 7,15.

Giolito a concédé un point et trois coups sûrs et a réalisé son premier match complet. Il a effectué quatre retraits sur des prises et a alloué deux buts sur balles. Giolito a concédé un point mérité à ses 16 dernières manches et deux tiers.

«La maturité dont il fait preuve et le fait qu’il soit capable de livrer de telles performances encore et encore, c’est fascinant», a reconnu le gérant des White Sox, Rick Renteria.