Après avoir raté 16 matches en raison d’une blessure au bas du corps, Pier-Olivier Roy a salué son retour au jeu en marquant sur cette séquence, qui procurait une avance de 2-0 aux Olympiques. Les Gatinois ont finalement vaincu les Remparts 5-3 vendredi soir au centre Robert-Guertin.

Gatineau 5/Québec 3: troisième gain de suite à Guertin pour les Olympiques

Est-ce que la tendance est en train de se renverser ?

Depuis le début de la saison, les Olympiques de Gatineau ont souvent laissé filer des avances pour échapper de précieux points au classement. Vendredi soir, au centre Robert-Guertin, ils s’étaient même donné un coussin de trois buts contre les Remparts de Québec, mais encore une fois, les visiteurs ont été en mesure d’égaler la marque 3-3 en milieu de troisième période.

Cette fois, pas d’effondrement. Alexandre Hogue a marqué d’un puissant tir sur réception avec 3:10 à faire au match et Charles-Antoine Roy s’est servi de sa vitesse pour assurer une victoire de 5-3 aux Olympiques.

Pour la première fois de la saison, les Gatinois ont ainsi collé une deuxième victoire consécutive. Mine de rien, c’était aussi un troisième gain de suite devant leurs partisans au « Vieux Bob ». Ancien membre des Remparts, Émile Hegarty-Aubin a connu un solide match. Il a préparé un but de Pier-Olivier Roy, qui revenait au jeu après avoir raté 16 matches. Il a ensuite marqué le troisième but des siens en deuxième période.

« Je n’ai jamais joué un match officiel pour les Remparts, mais je connais encore des joueurs dans cette équipe parce que j’ai joué des matches hors-concours avec eux. C’est sûr qu’il y a plus de motivation de jouer contre son ancien club surtout que nous sommes quelques-uns à avoir déjà joué pour les Remparts. Nous avons aussi plusieurs joueurs de la région de Québec comme les frères (Métis et Milo) Roelens. Et puis, nous affrontions Darien Kielb, notre coéquipier de l’an dernier », a expliqué Hegarty-Aubin.

Kielb a aussi connu un fort match à son retour à Guertin. Il a participé à deux des trois buts des Remparts. Il a d’abord préparé le but de Félix Bibeau, qui a lancé la remontée des visiteurs. Au troisième vingt, Thomas Caron a fait dévier son tir pour créer l’égalité.

Les Diables rouges (10-7-0) avaient le vent dans les voiles quand les Olympiques ont soudainement renversé la vapeur en fin de match.

« Nous avons eu nos chances. À cinq contre cinq, ça allait bien en début de match, mais nous n’avons pas été capables de marquer. Ensuite, nous avons pris de mauvaises punitions qui ont donné du momentum aux Olympiques. Ils ont un bon avantage numérique. Ils déplacent bien la rondelle. Nous avons été capables de marquer deux fois sur nos avantages numériques, mais il va falloir que mes vétérans soient meilleurs. Mon trio de (Thomas) Caron, (Édouard) St-Laurent et (Pierrick) Dubé s’est fait dominer par moments. Ils ne peuvent pas finir la soirée à -3 et -4 », a expliqué l’entraîneur-chef des Remparts Patrick Roy.

Dans la défaite, Yu Sato a inscrit son premier but dans la LHJMQ. Justin Gosselin en a fait de même pour les Olympiques en première période quand un tir d’Evgeny Kashnikov a dévié sur son dos avant d’aboutir derrière Anthony-Carmine Pagliarulo.

Chez les Olympiques (4-11-2), Émile Hegarty-Aubin a tenu à saluer l’appui des spectateurs, un peu plus nombreux et plus bruyants qu’à l’habitude vendredi.

« Nous avons commencé à compliquer nos jeux avec une avance de 3-0, mais nous avons fait preuve de caractère pour reprendre les devants. La foule nous a vraiment aidés aujourd’hui. Nous sommes allés chercher une victoire qui va faire du bien à notre confiance. Il faudra être prêts demain parce qu’ils vont revenir en force », a-t-il dit au sujet du match de samedi soir contre ces mêmes Remparts.

Rémi Poirier a repoussé 29 tirs devant la cage des Olympiques. Pagliarulo a bloqué 27 rondelles pour les Remparts, qui enverront Emerik Despatie dans la mêlée samedi. Le gardien de Cantley a gagné ses deux premiers départs.

>> Sommaire du match

+

LE HOCKEY JUNIOR EN BREF

Lapierre ratera la série Canada/Russie CIBC

Incommodé par une commotion cérébrale, le Gatinois Hendrix Lapierre devra faire une croix sur la série Canada/Russie CIBC au début de la semaine prochaine. Médaillé d’argent à la Classique Hlinka/Gretzky cet été où il avait été un des meilleurs joueurs du Canada, Lapierre avait aussi raté un rendez-vous international au Défi mondial des moins de 17 ans la saison dernière. Cette fois, c’était en raison d’une blessure à l’épaule. La LHJMQ a annoncé son retrait de la formation vendredi. Il sera remplacé par son coéquipier Samuel Houde des Saguenéens de Chicoutimi. Choix de cinquième ronde du Canadien de Montréal, Houde a récolté 23 points en 15 matches cette saison. La ligue a aussi annoncé que l’attaquant Ryan Francis (32 points en 17 matches) des Eagles du Cap-Breton allait remplacer son coéquipier Mathias Laferrière, blessé. Plus tôt cette semaine, la LHJMQ avait dévoilé qu’Alexis Lafrenière (Rimouski) serait son capitaine pour les matches du 4 et 5 novembre à Saint-Jean et Moncton. Le Gatinois Benoît-Olivier Groulx (Halifax) sera un de ses adjoints. Son ancien coéquipier avec l’Intrépide de Gatineau, Xavier Simoneau (Drummondville) sera également de la partie. Il faudra voir s’ils seront réunis à nouveau dans un même trio.

***

Quatrième victoire de suite des 67’s

Les 67’s d’Ottawa ont bien amorcé une fin de semaine de trois matches en trois jours à St. Catherines vendredi soir en signant une victoire de 8-3 contre les IceDogs du Niagara. Mitchell Hoeslcher a été le moteur offensif de ce 10e gain de la saison avec une récolte de deux buts et une passe. Jack Quinn, Marco Rossi et Alec Bélanger ont inscrit un but et deux passes chacun. Austen Keating y est allé d’un but et une mention d’aide alors que Félix-Antoine Tourigny a marqué son premier but en carrière dans la Ligue canadienne. Le fils de l’entraîneur-chef André Tourigny avait amorcé sa carrière en jouant sept matches avec les Huskies de Rouyn-Noranda. Joueur affilié, il disputait un 15e match en deux saisons avec les 67’s vendredi. Yanic Crête de l’Orignal a aussi marqué un premier but cette saison. Les défenseurs Kevin Bahl et Noel Hoefenmayer ont amassé deux passes chacun. Jeudi, la Ligue de l’Ontario a justement décerné son titre de défenseur du mois d’octobre à Hoefenmayer. En neuf matches, le hockeyeur de 20 ans a amassé cinq buts en plus d’ajouter 11 passes. Il a aussi maintenu un différentiel de +12. Les 67’s (10-4-0) vont poursuivre leur voyage à Érié samedi et à Hamilton dimanche.