Gabriel Fortier est désormais un membre des Wildcats de Moncton.

Gabriel Fortier échangé aux Wildcats de Moncton

BAIE-COMEAU — C’est maintenant confirmé. Gabriel Fortier est désormais un membre des Wildcats de Moncton. En retour, le Drakkar de Baie-Comeau a reçu un espoir des Chevaliers de Lévis, Julien Hébert, et cinq choix au repêchage.

Pour l’instant, on retrouve dans ce troc un choix de deuxième ronde, deux de troisième et deux autres de quatrième ronde. Mais selon ce qui a été possible d’apprendre, un de ces choix de troisième ronde et un autre de quatrième ronde se transformeront ce printemps en deux choix de deuxième tour. Ça fera donc trois deuxièmes choix, soit deux en 2020 et un en 2021, un troisième (2020) et un quatrième (2021).

«Ce n’est jamais facile de prendre ce genre de décision, mais pour le long terme de l’équipe, c’est ce qui devait être fait», a déclaré le directeur général Pierre Rioux, tout de même satisfait du retour qu’il a obtenu pour son capitaine, qui a récolté 191 points, dont 89 buts, en 195 rencontres dans l’uniforme du Drakkar.

«Pour Gabriel, on avait ciblé deux choses, soit un prospect pour potentiellement jouer sur notre top 6 et des bons choix au repêchage et c’est ce qu’on a obtenu. Hébert, il y a bien des équipes qui auraient donné l’an prochain un premier choix pour l’obtenir», a-t-il ajouté pour expliquer son intérêt envers lui.

Présent à l’entraînement du club jeudi matin au Centre Henry-Leonard, Hébert n’est pas tombé en bas de sa chaise lorsqu’il a appris qu’il était échangé. «J’ai été plus ou moins surpris. Je savais que Moncton veut aller jusqu’au bout cette année et qu’il y avait donc des chances que je sois échangé», a soutenu celui qui retrouve à bord du Drakkar un de ses meilleurs amis, Alex Falardeau.

«Pas pire» à Baie-Comeau

Julien Hébert, qui s’est laissé dire «que c’était pas pire à Baie-Comeau» et qu’en conséquence, il était heureux de débarquer sur la Côte-Nord, ne sait pas encore s’il complétera la saison ici. Il jouera au moins un des deux matchs que le Drakkar doit disputer à la maison ce week-end et la direction de l’équipe prendra sa décision par la suite.

En trois matchs avec Moncton, Hébert a récolté un but et une mention d’aide. Le natif de Cap-Saint-Ignace, choix de troisième ronde des Wildcats en 2019, a amassé jusqu’ici cette saison 32 points en 25 matchs dans le circuit midget AAA avec Lévis.

Pierre Rioux a encore son cellulaire en fonction d’ici la fin de la période de transactions. Il confie avoir encore d’autres pourparlers, mais ceux qui se montrent intéressés envers des joueurs comme Nathan Légaré et Gabriel Proulx devront se faire nettement plus sérieux dans leurs propositions.

«Nathan, ça va maintenant devenir son équipe. C’est lui qui va prendre le relais de Fortier», a déclaré Rioux, ce qui en dit long sur l’importance de Légaré au sein du Drakkar et sur le fait que les probabilités qu’il quitte Baie-Comeau cette saison soient plutôt minces. «Quant à Gabriel [Proulx], les autres équipes veulent qu’on leur donne, mais il n’est pas question qu’on le donne. C’est le leader incontesté dans le vestiaire et il aura un rôle encore plus important avec notre jeune équipe», a conclu le directeur général.