Frédérique Trudel

Frédérique Trudel et Raphaël Gagné s'illustrent aux nationaux

Pendant que Raphaël Gagné obtenait le premier podium de sa carrière en classe Élite avec une troisième place, Frédérique Trudel parvenait à combler un écart de 40 secondes pour grimper sur la première marche du podium U-23 aux Championnats canadiens de vélo de montagne, samedi, dans les sentiers ontariens de Hardwood Hills, site officiel de la discipline pour les Jeux Panaméricains en 2015.
La cycliste de Breakeyville remportait donc un quatrième titre national, exploit accompli par seulement cinq autres athlètes de renom jusque-là.
«Je ne savais pas avant que l'on m'en informe, cette semaine. C'est un rêve de petite fille d'essayer de suivre leurs traces. Je fais cela parce que j'aime ça. Il s'agit d'un grand honneur d'avoir accompli ce que je viens de faire», disait-elle dans le communiqué de presse publié sur le site Internet de Cyclisme Canada.
Elle parlait de Geoff Kabush, Alyson Sydor, Marie-Hélène Prémont, Catharine Pendrel et Emily Batty, les autres quadruples champions canadiens. Samedi, Frédérique n'a pas roulé devant toute la course, roulant derrière l'Ontarienne Hayley Smith pendant les trois premiers tours, mais elle a réussi à revenir d'un retard de 40 secondes pour la devancer au fil d'arrivée. Catherine Fleury, d'Alma, a fini troisième, Laurence Harvey (Saint-Ferréol) s'offrant la cinquième place.
«Mon approche a été très différente. Même si mon début de saison a été un peu plus difficile, j'étais sereine au départ, je savais ce que je devais faire. J'ai fait cette course pour moi-même et j'avais besoin d'une sensation comme j'ai ressenti au fil d'arrivée. Je ne sais pas ce qui est arrivé dans le dernier tour, j'ai eu de l'espoir, et l'espoir, c'est tout ce que j'avais besoin», résumait celle qui portait les couleurs de l'équipe canadienne.
Dans la classe Élite, Pendrel a repris son titre de championne canadienne en devançant sa rivale Emily Batty. Andréanne Pichette, de Québec, n'a pas terminé l'épreuve.
Gagné troisième
Chez les hommes, Gagné a roulé devant à compter du cinquième tour (sur six), après avoir doublé les deux meneurs jusque-là, mais Geoff Kabush et Derek Zandstra ont travaillé ensemble pour le rattraper et filer vers les deux premières places.
Pour Kabush, un triple olympien de la Colombie-Britannique, il s'agissait d'un huitième sacre en carrière, un sommet au pays.
«Je suis content de ma troisième place. J'étais là-bas pour gagner, j'ai pris ma chance et j'ai été dans le coup tout au long de la course. Je n'ai pas pu résister à la remontée de mes adversaires, mais maudit que ç'a passé proche! Je suis fier, c'est mon premier podium en classe Élite aux Championnats canadiens et je vais le prendre», faisait savoir Gagné sur sa page Facebook.
Les prochaines semaines seront chargées pour le coureur de l'équipe Rocky Mountain, qui participera aux Jeux du Commonwealth, à Glasgow (Écosse) du 23 juillet au 4 août, et à plusieurs Coupes du monde.
En classe U-23, Jérémy Martin (Boischâtel) a fini cinquième tandis qu'Antoine Caron (Stoneham) a terminé au huitième rang, pendant que Léandre Bouchard (Alma) remportait les grands honneurs.