Rétabli à 100 % de sa blessure à un genou, le vétéran Frédéric Plesius jouera cette saison à la position de secondeur intérieur.

Frédéric Plesius suit de près les prouesses de Robert Griffin III

Frédéric Plesius suit les matchs de la NFL avec encore plus d'intérêt, cette saison. D'abord parce qu'il a lui-même obtenu un essai avec les Eagles de Philadelphie, en mai. Mais surtout parce qu'il voit quelques anciens coéquipiers faire des débuts fracassants dans la grande ligue. Dont nul autre que Robert Griffin III, quart-arrière recrue des Redskins de Washington et nouvelle coqueluche de la NFL.
Plesius et Griffin ont fait leur entrée à l'Université Baylor en même temps, en 2008. Plesius est revenu au Québec la saison suivante. Griffin a été nommé joueur universitaire par excellence aux États-Unis en 2011, avant d'être sélectionné au deuxième rang du dernier repêchage de la NFL.
«Il parlait avec tout le monde et il était très humble. Et tous les joueurs de première année se tenaient ensemble», raconte le secondeur vedette du Rouge et Or.
Celui que l'on surnomme RG3 a été brillant à son premier match officiel pour vaincre les Saints de La Nouvelle-Orléans 40-32, dimanche. «J'ai regardé ça. C'était gros, ça n'avait pas de sens!»
Plesius garde aussi un oeil sur le receveur de passes Kendall Wright, des Titans du Tennessee. «Lui, il jouait au foot et au basket. Il est vraiment un athlète incroyable», dit-il à propos de cet autre membre de la cuvée de recrutement 2008 des Bears de Baylor.
Choisi 20e au dernier repêchage, Wright a capté cinq ballons pour des gains de 37 verges dans un revers de 34-13 des Titans au profit des Patriots de la Nouvelle-Angleterre, il y a quatre jours.