Dave Parent aura à l’oeil la grosse machine offensive des Spartiates, qui a marqué 139 points en quatre matchs.

Football collégial: les Titans à l’assaut de la triple égalité

Avec trois victoires et une seule défaite, les Titans de Limoilou font partie d’une triple égalité au deuxième rang du classement général de la première division du football collégial avec les Spartiates du Cégep du Vieux-Montréal et les Élans de Garneau. Et ça tombe bien : les Spartiates sont leurs adversaires samedi et ils affronteront les Élans la semaine prochaine, deux duels que l’entraîneur-chef Dave Parent souhaite bien sûr emporter.

«Ce sera un bon match samedi [au terrain du Collège Notre-Dame, à Montréal]. C’est notre premier long voyage de la saison et on sait que les Spartiates ont perdu un match serré la semaine dernière contre Garneau. Historiquement, nous et les Spartiates sommes des équipes qui avons la même identité : deux équipes qui fightent et travaillent de la première à la soixantième minute», analyse Parent, qui rappelle que les quatre derniers duels entre les deux formations n’ont pas fait de maître avec deux victoires de chaque côté.

Matchs serrés

«Ce sont toujours des matchs serrés et très physiques qui se jouent sur une possession», souligne-t-il en rappelant la défaite de 28 à 25 subie l’an dernier par ses protégés devant leurs partisans, une partie où les Titans avaient tenu tête à l’équipe de deuxième position même s’ils avaient terminé la saison au dernier rang du classement général.

«Il y a toujours beaucoup de respect entre nos deux organisations. On sait que les gars vont être bien préparés des deux côtés du terrain et ce sera à nous de bien faire les choses. Nous avons trois victoires consécutives et on veut poursuivre sur notre lancée. Notre premier match de la saison [NDLR : Une défaite de 44 à 3 contre le Phénix du Collège André-Grasset], c’était une mauvaise journée au travail. J’ai dit aux gars qu’on commençait la saison au match numéro 2 et ils ont bien répondu», poursuit Parent.

L’entraîneur ne nie pas qu’une partie du succès des Titans repose sur le fait que l’équipe soit demeurée en bonne santé. «La clé, dans cette division-là, c’est la profondeur et le nombre de blessés. Cette division est tellement compétitive!»

Grosse machine

Dave Parent aura à l’oeil la grosse machine offensive des Spartiates, qui a marqué 139 points en quatre matchs. «Ils ont deux excellents porteurs de ballon, une ligne offensive mature et de bons receveurs. De plus, leur défensive est très agressive», signale-t-il. Le porteur de ballon Hassane Malick Meiga, avec 415 verges sur 21 passes captées, et le porteur de ballon Kalenda Muganda, avec 484 verges sur 70 portées, figurent en effet parmi les meilleurs du circuit. 

De leur côté, les Titans misent beaucoup sur le secondeur Antoine Pomerleau, qui est devenu leur leader au niveau défensif. «Après deux saisons où il a été souvent blessé, son retour à la santé nous apporte beaucoup», précise Parent.

À l’attaque, Parent veut voir les siens varier leurs tactiques même s’ils ont jusqu’à maintenant eu beaucoup de succès à courir avec le ballon. «Il faut être balancés, car les Spartiates ont été ultra-agressifs pour couper la course contre Garneau et ils ont dominé la deuxième moitié du match. Le jeu au sol a toujours été une force à Limoilou, mais notre jeu aérien va bien aussi», précise-t-il.

Quant au jeune quart-arrière Pierre-Luc Michaud, tout juste arrivé des Condors de l’École secondaire Saint-Jean-Eudes, il progresse de semaine en semaine selon son entraîneur. «Je dirais même que sa progression va au-delà de nos attentes, ce qui est une excellente nouvelle pour nous», conclut-il.