L’entraîneur-chef Claude Juneau

Football collégial: les Élans passent en demi-finale

Alors que le Notre-Dame du Campus Notre-Dame-de-Foy pliait l’échine 49 à 10 devant les puissants Spartiates du Vieux-Montréal, les Élans de Garneau ont vaincu les Cougars du Collège Champlain de Lennoxville sur leur propre terrain par la marque de 28-14 samedi pour passer en demi-finale de la première division du football collégial québécois.

Après avoir perdu 37-10 contre les Cougars en saison régulière, les Élans ont pris une belle revanche sur leurs adversaires estriens. «C’est une belle victoire d’équipe qui arrive après une bonne semaine de préparation», a commenté par téléphone l’entraîneur-chef Claude Juneau après la partie. «Je suis très fier de nos joueurs, du «staff».»

Les Élans ont frappé les premiers, marquant un touché dès le début du match, mais les Cougars ont égalé la marque avec un majeur sur le retour du botté de dégagement avec une course de 105 verges pour faire 7 à 7. «Par la suite, on a réalisé une grosse interception. On a réussi à reprendre la balle profondément dans leur terrain et on l’a ramenée pour un touché», reprend Juneau au sujet de ce jeu qu’il considère comme le point tournant du match.
«Ensuite, avec l’attaque, on a été en mesure d’imposer notre tempo  et on a marqué un autre touché avec trois secondes à faire à la demie», indique l’entraîneur des Élans, qui se mesureront la semaine prochaine aux redoutables Spartiates du Cégep du Vieux-Montréal, tombeurs du Notre-Dame du Campus Notre-Dame-de-Foy.

Les porte-couleurs du Campus Notre-Dame-de-Foy n’ont en effet pas eu la main aussi heureuse que les Élans en quart de finale sur le terrain du Collège Notre-Dame, dans la métropole. Un touché, un placement et un simple ont permis aux Spartiates de terminer le premier quart avec une avance de 11 à 3, puis le quart-arrière Arnaud Desjardins a inscrit un autre majeur par la course au début du deuxième quart, ajoutant à la priorité des locaux.

Après avoir réduit l’écart à 18 à 10 avec un touché avec 7:23 à faire au second quart, le Notre-Dame a vu les Spartiates y aller de deux touchés consécutifs, l’un d’Alexandre Dagobert par la course et le second sur une passe de Desjardins à Brandon Gourgon qui ont permis aux Spartiates d’avoir une priorité de 31 à 10 à la demie. Après avoir concédé un touché de sûreté au troisième quart, le Notre-Dame a vu Freud Jean Ernst César y aller d’un autre majeur par la course pour porter la priorité à 40-10. Les Spartiates ont ajouté un autre majeur au quatrième quart, le deuxième du match de Dagobert.