Le quart-arrière des Cougars de Lennoxville, Michael Arruda, a découpé en pièces la défensive du Notre-Dame du Campus Notre-Dame-de-Foy, dans un match qui opposait les deux seules équipes invaincues en première division du football collégial.

Football collégial: les Cougars ne font qu'une bouchée du Notre-Dame

Les Cougars de Lennoxville sont la meilleure équipe de football collégial au Québec. Jusqu'à nouvel ordre. Vendredi soir, à Saint-Augustin, les visiteurs et leur quart-arrière Michael Arruda ont bouffé tout rond le Notre-Dame du Campus Notre-Dame-de-Foy, 41-25.
«Clairement, Lennoxville la voulait plus que nous autres. Du premier au dernier snap. Ils ont vraiment été les meilleurs», n'a pu que constater l'entraîneur-chef du CNDF, Marc-André Dion, après l'amère défaite.
«On n'a pas été à la hauteur des attentes. Il y avait un gros engouement autour du match et on n'a pas été l'équipe que le monde prétendait qu'on était. C'est décevant», a laissé tomber Dion.
Cet affrontement mettait aux prises les deux seules formations encore invaincues en première division. Dorénavant seuls détenteurs du premier rang grâce à une fiche de 7-0, les Cougars prennent une sérieuse option sur le championnat de saison et sur une exemption pour les quarts de finale.
«Il nous reste deux matchs [en saison régulière] et si on en gagne un, on s'assure de ça. La semaine de bye est importante, parce que tout le monde a besoin de soigner des bobos avant les séries», a expliqué Jean-François Joncas, le pilote des vainqueurs.
Joncas venait encore de voir Arruda découper la défensive adverse en pièces. Le 12 des Cougars a complété sa soirée avec 345 verges de gains aériens et trois passes de touché, conséquences de 27 passes réussies en 45. Dont huit à sa cible favorite, Marc-Antoine Pivin, auteur de 162 verges, dont deux jeux de 50 et 40 verges, et un majeur. Notons qu'Arruda est déjà promis au Gee-Gees de l'Université d'Ottawa pour l'an prochain.
«On s'est fait barouetter en défensive sur des longs jeux qui ne devraient pas arriver», a poursuivi Dion. «Pivin, on savait qu'il était bon. On savait qu'Arruda était bon et qu'il avait des bonnes jambes. Je n'ai rien appris aujourd'hui!» pestait le coach du Notre-Dame.
Jeux bizarres
Quelques jeux bizarres ont aussi parsemé le match. Comme ce ballon échappé par chaque équipe avant d'être récupéré par Jamal Noël, qui a filé pour le quatrième majeur des Cougars. «Quand tu veux vraiment la game, le ballon tourne pour toi. Quand tu es vraiment un bon joueur, tu fais ce jeu-là», a tranché Dion.
Son quart-arrière, David Pelletier, a complété 24 de ses 35 passes pour 275 verges, deux touchés et une interception. Vincent Forbes-Mombleau a cumulé 104 verges et un majeur sur huit attrapés, pendant que le porteur de ballon Alexis Côté ne gagnait que 56 verges en 19 courses.