Outre le football universitaire et collégial, le football scolaire devrait lui aussi démarrer quelque part en septembre. Les institutions auront jusqu’au 21 août pour confirmer leur participation aux activités du RSEQ.
Outre le football universitaire et collégial, le football scolaire devrait lui aussi démarrer quelque part en septembre. Les institutions auront jusqu’au 21 août pour confirmer leur participation aux activités du RSEQ.

Football collégial: des matchs en septembre à moins d’une catastrophe

Jean-François Tardif
Jean-François Tardif
Le Soleil
À moins d’une catastrophe, il y aura du football collégial cet automne. La saison, qui devait se mettre en branle le 22 août, pourrait plutôt commencer à la mi-septembre. Les équipes des divisions 1-2 et 3 auront jusqu’au 21 août pour signifier leur intérêt ou non à jouer cet automne. Rappelons qu’au niveau universitaire, cette date a été fixée au 31 août.

«L’intention de tout le monde est là», a mentionné lors d’un entretien téléphonique Gustave Roel, le président et le directeur général du Réseau du sport étudiant du Québec. «Mais les gens doivent valider avec leur direction s’il y aura une vie le sur le campus et si les équipes sportives y seront permises. C’est pour ça que l’on se donne jusqu’au 21 août au niveau collégial, soit le moment où nous saurons les établissements qui seront intéressés à faire du football, avant de commencer à élaborer un calendrier. Et ce n’est pas avant le 31 août que nous annoncerons comment la ligue va fonctionner ses paramètres, les équipes qui en feront partie, etc.»

Roel a rappelé que c’est la semaine passée que Football Québec avait dévoilé son plan de relance et autorisé le début des matchs entre équipes. Le RSEQ devant en prendre connaissance afin de bien connaître les protocoles qui devront être appliqués, c’était impossible que les équipes collégiales puissent amorcer leur campagne le 22 août comme il en avait été décidé avant la pandémie.

«Nous avons mis en place, en collaboration avec le milieu universitaire, un comité médical d’une dizaine de médecins auquel prennent aussi part des spécialistes de la Santé publique. Football Québec a élaboré un protocole sportif en fonction des règles. Nos experts travaillent sur un protocole médical qui pourrait mener à des recommandations afin de diminuer les risques encourus dans une activité sportive. Le risque zéro n’existera pas lors des prochaines années, mais il faut pouvoir rassurer les joueurs, leurs parents et les gens dans les différents établissements.

«Le délais que nous nous sommes donné nous permettra d’avoir les recommandations du comité, de savoir comment les ajustements pourront se faire, mais également, le sujet le plus important,  d’être au courant comment les directions des cégeps va autoriser ou non la présence des élèves dans leur établissement. La plupart ont déjà annoncé un système hybride. Les élèves ayant des laboratoires seront présents alors que les autres étudieront à distance. Il faudra donc voir quels impacts aura cette mesure sur la participation sportive. Et est-ce que les écoles, les cégeps et les universités, qui réfléchissent à comment elles pourront protéger l’ensemble de leurs étudiants, accepteront leur équipe à sortir de sa région.»

Roel a rappelé que même si la Santé publique permettait les déplacements entre régions, elle ne le recommandait pas. Et si ça demeurait le cas, il y aurait des propositions d’ajustements de la part du comité. «Minimiser les déplacements pourrait partie des enjeux que nous aurons à gérer. Notre intérêt sera toujours le même, celui de protéger les jeunes.

Football scolaire et soccer collégial

Outre le football universitaire et collégial, le football scolaire devrait lui aussi démarrer quelque part en septembre. Les institutions auront jusqu’au 21 août pour confirmer leur participation aux activités du RSEQ.

Par ailleurs, le mois de septembre sera aussi synonyme de retour au jeu pour les équipes de soccer collégial. La saison pourrait se mettre en branle après la fête du Travail, soit une semaine plus tôt. «Contrairement au football, les camps d’entraînement de soccer sont moins demandant en préparation et en sécurité ce qui nous permet d’amorcer la saison plus tôt.» Comme c’est le cas en football, les cégeps intéressés à jouer cet automne devront le signifier au Réseau du sport étudiant avant le 21 août.

Mauvaise nouvelle cependant pour les hockeyeurs et les basketteurs. Le basketball à cinq contre cinq à l’intérieur n’étant pas permis et la mise en échec en hockey proscrite, le début des activités de ces deux sports est présentement suspendu jusqu’à nouvel ordre.