Fernand Marcotte Jr, entouré du Dr Sylvain Auger, de Denis Perreault, organisateur de soirées de boxe amicales et du boxeur Éric Martel Bahoeli. Marcotte ne quitte pas définitivement la boxe, il accompagnera ceux qui participeront au Challenge XPN.

Fernand Marcotte Jr se joint au Challenge XPN

À l’aube de ses 70 printemps, Fernand Marcotte Jr a finalement décidé de réduire un peu la cadence. L’ancien champion canadien ferme son club d’entraînement de boxe sans contact et devient ambassadeur du Challenge XPN au profit de la Fondation du CHU pour les maladies du dos.

Marcotte ne quitte donc pas définitivement le sport qui fait partie de sa vie depuis plus de 50 ans. Il accompagnera dorénavant dans leur préparation les gens qui participeront à l’événement. Les clients qui profitaient de son expertise dans les locaux du Cégep Sainte-Foy pourront désormais le faire au club UnisBoxe, à l’aréna de Loretteville, qui honorera leurs ententes avec le légendaire boxeur québécois. Certains de ses «protégés» l’apprendront ici.

«L’union fait la force, Fernand voulait terminer sa carrière avec nous. C’est le meilleur des deux mondes, car en plus de faire vivre la plus belle expérience possible à ceux qui participeront, il continuera à donner des cours, mais le personnel et les installations du club seront aussi à la disposition des gens. Fernand est le boxeur de Québec ayant connu la plus belle carrière, c’est un honneur de l’accueillir avec nous», souligne Denis Perreault, organisateur de ces soirées de boxe amicale ayant permis de remettre 125 000$ à la Fondation du CHU en 2018. À lui seul, le Challenge XPN du 11 et 12 décembre sous le dôme du Stade Canac a amassé près de 50 000$.

Marcotte enseignait la boxe sans contact depuis 16 ans. En fait, avec «En forme avec Fernand Marcotte», la boxe était un prétexte pour se maintenir en bonne condition physique. Voilà exactement la raison d’être du Challenge XPN.

«Je n’aurais jamais pensé passer toute ma vie dans la boxe. J’ai commencé parce que je n’étais pas très brave... Au début, j’en faisais pour me défendre, mais avec le temps, j’ai appris que l’entraînement de boxe pouvait être très bon, pas juste pour les boxeurs. Ce que Denis [Perreault] fait, je trouve ça grandiose. En plus de remettre le monde en forme, il remet de l’argent à la Fondation», racontait Marcotte.

Vie consacrée à la boxe

Natif de Québec, Fernand Marcotte Jr a livré son premier combat professionnel le 16 mars 1970, à la Tour de Québec, une victoire par K.-O. technique contre Robert Lalonde. Au final, il aura conservé une fiche de 53-14-4 en 71 combats et remporté le titre canadien à cinq reprises.

«Je pense avoir laissé ma marque dans l’histoire de Québec... et j’ai toujours été dans les jambes de Montréal. La rivalité Québec-Montréal, elle existait pas juste au hockey, mais aussi à la boxe», raconte en riant celui qui a déjà offert des cours de boxe à des joueurs des Nordiques... et même du Canadien.

«Fernand a toujours été un beau modèle de santé. Je l’ai signé pour 30 ans...», rigolait Perreault. Le prochain Challenge XPN aura lieu à l’aréna de Loretteville, les 24 et 25 mai. Il reste d’ailleurs encore quelques places à combler, on peut contacter Perreault par message texte au 418-933-2690.