Félix Auger-Aliassime sera de retour à Québec le 14 septembre.

Félix Auger-Aliassime fera un arrêt à Québec en septembre

La nouvelle coqueluche du tennis international et vingt-et-unième raquette au monde, Félix Auger-Aliassime, sera de retour à Québec le 14 septembre pour participer au premier Pro-Am VIP organisé par l’Académie de tennis Hérisset-Bordeleau.

Fort occupé sur le grand circuit de l’Association of tennis professionals (ATP), Auger-Aliassime fera donc une courte pause pour renouer avec ses racines au Club Avantage Multi-Sports et participer à cet événement unique et exclusif. «Les gens d’affaires et amoureux du tennis seront jumelés à des athlètes du programme tennis-études et à des invités de marque comme l’humoriste Alexandre Barrette et le président des Capitales de Québec, Michel Laplante, pour jouer des matchs en double», explique Jacques Hérisset, conseiller de l’Académie de tennis Hérisset-Bordeleau.

Auger-Aliassime vient de battre son compatriote Vasek Pospisil lundi au tournoi de Wimbledon et affrontera mercredi matin le Français Corentin Moutet, 20 ans et 507e joueur au monde, en deuxième ronde. Selon Hérisset, la jeune sensation originaire de L’Ancienne-Lorette représente très bien les valeurs que l’Académie privilégie comme le travail, la discipline, le respect, l’ambition, la passion et l’esprit d’équipe.

«J’avais déjà organisé des Pro-Am au début des années 2000 et ça fonctionnait très bien. Je ne sais pas pourquoi personne n’a repris ça, car la formule est très populaire au golf», poursuit-il, ajoutant que la présence d’Auger-Aliassime devrait susciter un intérêt certain pour l’événement. «On utilisera dix terrains sur douze, donc 40 personnes seront sur le terrain en même temps.»

Aider les jeunes athlètes

Les sommes recueillies lors du Pro-Am serviront à donner la chance aux athlètes de pointe du programme tennis-études de participer à des tournois internationaux ainsi qu’à leur fournir les ressources pour poursuivre leur progression. «Des joueurs comme Gabriel Diallo, qui vient de remporter le tournoi Louis-Després et est le nouveau champion canadien intérieur chez les moins de 18 ans. Ça coûte beaucoup d’argent pour envoyer ces joueurs dans des tournois internationaux», souligne Jacques Hérisset.

Il ajoute que Félix Auger-Aliassime est un bon exemple du niveau que peut atteindre un joueur talentueux du Club Avantage lorsqu’il est bien entouré et qu’on lui en fournit les moyens. «Il est très heureux de participer à notre événement et il sera sur les courts pour frapper des balles», indique-t-il.

Même s’il est mieux connu pour ses blagues, Alexandre Barrette est également un excellent joueur de tennis qui a participé au programme tennis-études du Club Avantage. Quant à Michel Laplante, qui a été lanceur dans les ligues mineures et le baseball indépendant, il a aussi déjà été entraîneur au Club Avantage. «On l’avait engagé notamment au niveau des services, car la motion d’un lanceur au baseball ressemble beaucoup à celle d’un joueur de tennis qui fait un service. Quand Maria Sharapova avait participé au Challenge Bell,  Michel avait même été «recruté» par son père et avait passé la semaine sur le terrain avec elle», indique Jacques Hérisset.

Même s’ils n’ont pas encore confirmé leur présence, d’anciens professionnels comme Richard Legendre et Réjean Genois recevront bien sûr des invitations à prendre part au Pro-Am qui se déroulera sous la présidence d’honneur du conseiller en placement et artiste Michel Bell, conjoint de l’ex-numéro 14 mondiale Elena Bovina. Un encan parlé et silencieux agrémentera aussi la fin de l’après-midi.