Dans son message sur Twitter samedi, Felipe Massa, qui compte aussi 41 podiums et 16 poles, laisse entendre qu’après la F1 il pilotera probablement dans d’autres séries dans les années à venir.

Felipe Massa annonce sa retraite à la fin de la saison

PARIS — Le pilote brésilien de Williams Felipe Massa a annoncé qu’il allait mettre un terme à sa carrière en Formule 1 à la fin de la saison, samedi, dans une vidéo postée sur son compte Twitter.

Le vice-champion du monde 2008, âgé de 36 ans, avait déjà annoncé la fin de sa carrière l’année passée, mais à la demande de son écurie il avait consenti à rempiler une saison supplémentaire.

«Comme vous le savez, l’année dernière j’ai décidé d’annoncer que je me retirais de la Formule 1, mais à la demande de Williams, j’ai décidé de faire une autre saison. Mais cette fois ce sera mon dernier Grand Prix du Brésil en Formule 1, et mon dernier Grand Prix à Abou Dhabi en Formule 1. Donc je voudrais dire un grand merci à toute ma famille, tous mes amis, tous mes commanditaires et tous mes fans», a déclaré sur Twitter le pilote, qui compte 11 victoires en F1 (toutes pour Ferrari).

Massa, pilote expérimenté qui compte plus de 260 Grand Prix à son actif, est actuellement 11e du Championnat du monde des pilotes, avec 36 points.

«Je voudrais remercier Felipe pour tout ce qu’il a fait pour l’équipe ces quatre dernières années», a indiqué Claire Williams, la patronne de l’équipe dans un communiqué. «Cela a été un vrai plaisir de travailler avec lui. Nous lui sommes spécialement reconnaissants d’avoir accepté de repousser sa retraite en F1 d’une année après le départ de Valtteri [Bottas] pour Mercedes, ce qui démontre la profondeur de la relation que nous avons construite ensemble.»

La carrière de Felipe Massa a connu son apogée en 2008 quand, au volant de sa Ferrari, il a frôlé le titre mondial. Il avait eu l’infortune d’être privé de la couronne dans le dernier virage, du dernier tour du dernier Grand Prix de la saison, chez lui au Brésil, par Lewis Hamilton.

La réaction de Massa, en larmes sur le podium d’Interlagos, restera probablement le moment le plus fort de sa carrière, qui l’a vu piloter pour Sauber (2002-2005), Ferrari (2006-2013) puis Williams (depuis 2014).

Grave accident

Hélas pour le petit Brésilien, il n’a plus jamais semblé être le même après un accident grave subi quelques mois plus tard, aux essais du GP de Hongrie 2009, quand il a reçu en plein casque, à haute vitesse, un élément de suspension d’une autre voiture. Sérieusement touché et plongé dans le coma, Massa n’a plus jamais connu les honneurs de la victoire par la suite.

Plusieurs noms sont évoqués pour le remplacer la saison prochaine, notamment celui du Polonais Robert Kubica, vainqueur d’un Grand Prix en 2008, mais qui avait été gravement accidenté en 2011. Le Britannique Paul di Resta, qui avait remplacé un Massa malade en Hongrie, ou le Russe Daniil Kvyat, tout juste évincé de la filière Red Bull, pourraient aussi récupérer son baquet.

Dans son message sur Twitter samedi, Felipe Massa, qui compte aussi 41 podiums et 16 poles, laisse entendre qu’après la F1 il pilotera probablement dans d’autres séries dans les années à venir.