Face aux championnes en titre, les joueuses canadiennes devront donc gagner les deux matchs en simple, dimanche, ainsi que le duel en double pour espérer se tailler une place au sein du Groupe mondial pour la première fois depuis 2015. S’il s’incline, le Canada évoluera dans le Groupe mondial II en 2020.

Fed Cup: le Canada perd les deux premiers matchs et se trouve au pied du mur

PROSTEJOV, République tchèque — Le Canada est acculé au pied du mur après avoir perdu ses deux premiers duels face à la République tchèque dans le cadre des éliminatoires du Groupe mondial de la Fed Cup de tennis, samedi à Prostejov.

Dans le premier match de la journée, Rebecca Marino, 184e joueuse mondiale, a baissé pavillon 6-3, 6-0 contre la Tchèque Karolina Muchova en seulement 75 minutes.

Plus tard en journée, dans un duel de jeunes gauchères, la Montréalaise Leylah Annie Fernandez, âgée de seulement 16 ans, s’est également inclinée en deux sets consécutifs, 6-4, 6-1, face à Marketa Vondrousova, détentrice du 47e rang au classement de la WTA.

Face aux championnes en titre, les joueuses canadiennes devront donc gagner les deux matchs en simple, dimanche, ainsi que le duel en double pour espérer se tailler une place au sein du Groupe mondial pour la première fois depuis 2015. S’il s’incline, le Canada évoluera dans le Groupe mondial II en 2020.

Le Canada affronte la République tchèque sans les services de sa meilleure joueuse, Bianca Andreescu, 23e au monde. L’Ontarienne de 18 ans, championne à Indian Wells en mars, est ennuyée par une blessure à l’épaule droite qui la garde inactive depuis son abandon au quatrième tour de l’Omnium de Miami il y a environ un mois. De plus, Eugenie Bouchard, 81e au monde, aurait décidé de prendre une pause pour retrouver la santé, selon des informations publiées récemment.

De son côté, la République tchèque a délégué une équipe qui n’inclut pas Petra Kvitova ni Karolina Pliskova, respectivement 3e et 4e au classement de la WTA.

Marino s’écroule

Après avoir gagné deux jeux consécutifs pour ramener le duel à service égal au premier set, Marino a perdu les neuf suivants pour ainsi permettre à la République tchèque de se donner une avance de 1-0.

Malgré un service plus puissant que celui de Muchova, la Canadienne de 28 ans n’a inscrit qu’un seul as contre deux pour sa rivale, et a concédé 19 chances de bris dont sept que Muchova est parvenue à convertir.

Marino a perdu ses cinq derniers jeux au service et n’a obtenu que cinq balles de bris, dont deux sur lesquelles elle a su capitaliser.

Marino a également commis 27 erreurs directes, 11 de plus que la Tchèque de 22 ans, et n’a réussi que huit coups gagnants comparativement à 13 pour la 106e joueuse mondiale.

Quant à Fernandez, 376e au monde et à son tout premier match en Fed Cup, elle n’a pas été en mesure de maintenir la cadence après s’être bien défendue au premier set contre la Tchèque de 19 ans, une joueuse en ascension.

Elle a notamment connu une importante baisse de régime à son service lors de la deuxième manche et n’a gagné que dix points dans tout le match après avoir logé sa première balle en jeu. Elle a aussi été victime de six bris de service.

Après un bris qui lui permettait d’égaler le score 1-1 au deuxième set, Fernandez a perdu les cinq jeux suivants. Vondrousova a mis fin à l’affrontement après 71 minutes d’action à l’aide d’un retour de service en parallèle tout près de la ligne de côté, à sa troisième balle de match.