Le Canadien Lance Stroll lors du troisième tour de pratique au GP de Chine. Le pilote recrue chez Williams a signé le 10e temps de la séance de qualifications, samedi.

F1: Stroll poursuit son ascension

Lance Stroll a atteint un premier objectif en Formule 1. Le pilote recrue chez Williams a signé le 10e temps de la séance de qualifications du Grand Prix de Formule 1 de Chine, samedi.
«Ma confiance ne cesse d'augmenter, au fur et à mesure que j'effectue des tours en piste, a admis Stroll. Je n'ai pas tellement tourné ici - surtout à cause des mauvaises conditions hier [vendredi] -, mais je suis très satisfait de ma performance aujourd'hui.»
Ainsi, pour la première fois de sa carrière, le Québécois âgé de 18 ans, qui dispute sa deuxième course en carrière en F1, a accédé à la portion finale (Q3) d'une séance de qualifications. Après s'être élancé en queue de peloton au Grand Prix d'Australie il y a deux semaines, le pilote recrue chez Williams se retrouvera donc en milieu de peloton lors du départ à Shanghai.
«L'objectif était d'accéder à Q3. C'était donc ma première bonne séance de qualifications en carrière, parce que je ne peux pas considérer celle en Australie comme étant satisfaisante», a mentionné Stroll.
«Si on m'avait dit ce matin que je pouvais avoir un top 10, je n'aurais pas hésité une seconde et j'aurais signé, donc je suis de toute évidence très heureux par la tournure des événements», a-t-il ajouté.
Stroll a signé un chrono d'une minute et 34,220 secondes lors de son seul tour lancé, et il a concédé 2,542 secondes au détenteur de la pole position, le pilote Mercedes Lewis Hamilton. Le coéquipier de Stroll chez Williams, Felipe Massa, s'est adjugé la sixième place sur la grille, à 1,829 seconde du Britannique.
Conscient de l'écart qui persiste entre lui et l'élite, le principal intéressé a convenu qu'il avait encore du pain sur planche.
«Mon tour lancé à la fin n'était pas aussi bon que ce que j'aurais souhaité, parce que j'ai commis quelques erreurs, a résumé Stroll. Mais je me dis que demain [dimanche], ce sera une longue course.»
Confiant sous la pluie
Contrairement à la veille, le bitume était sec samedi. La plupart des pilotes ont donc chaussé des gommes super-tendres. Le thermomètre indiquait 21 degrés Celsius au début de la séance de qualifications, qui s'est déroulée sous un ciel relativement nuageux.
Le pilote de Mont-Tremblant et ses collègues devront cependant refaire leurs devoirs en prévision de la course, puisque les prévisions météorologiques font état de conditions similaires à vendredi - c'est-à-dire de la pluie et une température plus fraîche, oscillant autour de 13 degrés Celsius.
La bonne nouvelle pour Stroll, c'est qu'il avait effectué sept tours et signé le troisième temps lors de la seule séance d'essais libres écourtée à 20 minutes vendredi en raison de la pluie, du brouillard et du smog.
«Les conditions risquent d'être hasardeuses [dimanche], mais oui, je suis confiant pour demain car j'ai peut-être enregistré six tours de plus que les autres sur la chaussée détrempée», s'est esclaffé Stroll, qui est reconnu pour ses qualités de pilote sous la pluie.