Le quadruple champion du monde Sebastian Vettel
Le quadruple champion du monde Sebastian Vettel

F1: l'écurie Racing Point n’a pas discuté avec Vettel

Le directeur technique de Racing Point, Otmar Szafnauer, a déclaré que bien qu’il connaisse Sebastian Vettel depuis belle lurette, il n’a pas discuté avec lui de la possibilité qu’il se joigne à l’équipe de Formule 1.

Szafnauer a indiqué du même souffle, dans le cadre de la plus récente émission en baladodiffusion F1 Nation, qu’il est satisfait du tandem dont il dispose en vue de la saison 2020, formé du Québécois Lance Stroll et du Mexicain Sergio Perez.

«Je ne peux parler pour Seb, a d’abord évoqué Szafnauer. Il a triomphé rapidement avec Toro Rosso, ce qui est fantastique, et il a gagné quatre championnats du monde. Il a offert de très belles courses, et je crois qu’il est encore relativement jeune à 33 ans et qu’il lui reste encore de très bonnes saisons devant lui. Mais je ne peux parler pour lui.»

«Nous sommes satisfaits avec nos pilotes et ils sont sous contrat ; ils ont une belle chimie. Nous avons " Checo "(Perez) qui, le dimanche, représente une véritable menace. Il est très stratégique, très intelligent, un bon pilote, qui fait attention à ses pneus.»

«Pour sa part, Lance est beaucoup plus jeune que Sergio, et il apprend rapidement, très, très rapidement, a ajouté le principal intéressé. Il connaît de bons départs, et lorsqu’il est dans la circulation lourde, c’est un excellent pilote. Et il apprend. Je crois qu’un jour Lance prendra la place de Sergio, et cette combinaison de jeunesse et d’expérience est idéale pour nous.»

Donc, Szafnauer a-t-il discuté avec Vettel depuis l’annonce de son départ de Ferrari à la fin de la campagne ?

«Seb et moi nous connaissons bien, je le connaissais même avant qu’il fasse le saut en F1, et étrangement il ne m’a pas appelé, donc nous n’avons pas eu de conversation», a-t-il assuré.

Vettel quittera la Scuderia après six saisons passées avec elle. On ignore pour l’instant quels sont ses plans d’avenir.

Certains observateurs — dont l’ex-pilote David Coulthard — croient que Vettel serait à sa place chez Racing Point, surtout que l’équipe, dont le quartier général est situé à Silverstone, changera de nom pour devenir Aston Martin dès 2021.

«Il (Vettel) sera un ajout intéressant pour une équipe comme celle-là, à cause de son expérience et de ses connaissances acquises chez Red Bull, mais aussi à cause de son expérience et de ses connaissances acquises chez Ferrari», avait mentionné Coulthard.

Un week-end de F1 qui sera méconnaissable

Par ailleurs, le directeur des opérations de la F1, Ross Brawn, a précisé au site F1.com quelques détails concernant le déroulement d’un week-end de course en 2020. Et ce sera… différent.

«À cause des nouvelles directives sanitaires, nous devons nous assurer d’offrir un environnement sécuritaire malgré la pandémie de la COVID-19, a-t-il évoqué. Les pratiques que nous avions dans le passé ne seront plus possibles. […] Chaque aspect, entre l’arrivée et le départ des équipes, a été analysé. Le plan n’est pas encore complété, mais nous travaillons avec la FIA pour y mettre la touche finale.»

Ainsi, Brawn a notamment indiqué que la cérémonie de remise des trophées sur le podium devra être modifiée.

«La cérémonie du podium ne pourra plus se dérouler (comme auparavant), mais nous étudions la possibilité de faire quelque chose de semblable sur la grille de départ, après la course, a-t-il noté. L’une des options envisagées serait d’aligner les voitures sur la piste, et les pilotes se tiendraient debout devant elles.»

«Nous ne pourrons distribuer de trophées, puisqu’il sera impossible d’avoir quelqu’un à proximité du trophée, mais nous avons trouvé une solution ; nous avons élaboré un plan et un protocole. Il s’agit maintenant de déterminer comment l’adapter pour la télévision», a-t-il résumé.

De plus, il sera désormais impossible d’assister au balai habituel de centaines d’employés qui circulent entre les voitures sur la grille de départ avant un Grand Prix.

«La grille congestionnée, l’une des signatures en F1, n’est plus possible, a-t-il admis. De plus, les hymnes nationaux, au cours desquels tous les pilotes sont alignés côte à côte, devront être modifiés.»

Brawn a aussi mentionné que le traditionnel défilé des pilotes, quelques heures avant la course, ne pourra plus avoir lieu. La F1 prévoit plutôt offrir des entretiens individuels télévisés avec chacun des pilotes devant leurs garages.

La F1 a précisé son calendrier 2020 vendredi, en indiquant que les Grands Prix d’Azerbaïdjan, de Singapour et du Japon ont été annulés à cause de la pandémie de coronavirus.

Une décision concernant la tenue du Grand Prix du Canada à l’automne devrait être prise «vers le début du mois de juillet», selon une source qui a récemment discuté avec La Presse canadienne.

Plus tôt ce mois-ci, la F1 avait dévoilé un calendrier remodelé de huit courses pour 2020, qui doit se mettre en branle à compter du week-end du 3 au 5 juillet avec la présentation du Grand Prix d’Autriche, au Red Bull Ring.

Les huit premières courses se dérouleront à huis clos. Cette directive pourrait cependant être assouplie plus tard pendant la saison, à condition que la condition sanitaire s’améliore.