La saison de Formule 1 rétrécie encore avec l’annulation des Grands Prix d’Azerbaïdjan, de Singapour et du Japon. 
La saison de Formule 1 rétrécie encore avec l’annulation des Grands Prix d’Azerbaïdjan, de Singapour et du Japon. 

F1 : Les GP d’Azerbaïdjan, de Singapour et du Japon sont annulés en 2020

LONGUEUIL — Petit à petit, le calendrier de la saison 2020 de Formule 1 commence à se préciser. Les Grands Prix d’Azerbaïdjan, de Singapour et du Japon ont été annulés à cause de la pandémie de coronavirus, a annoncé la série reine du sport automobile vendredi matin.

« Ces décisions ont été prises en raison des différents défis auxquels nos promoteurs sont confrontés dans ces pays, pouvait-on lire dans le communiqué. À Singapour et en Azerbaïdjan, les longs délais requis pour construire des circuits de rue ont rendu impossible l’accueil des événements pendant une période d’incertitude et au Japon, les restrictions de voyage en cours ont également conduit à la décision de ne pas poursuivre la course.

« En même temps, nous avons fait des progrès significatifs avec de nouveaux promoteurs et ceux déjà en place pour développer le calendrier remodelé et avons été particulièrement encouragés par l’intérêt qui a été démontré par de nouveaux sites pour accueillir une course de Formule 1 pendant la saison 2020 », a-t-on ajouté.

Plus tôt ce mois-ci, la F1 avait dévoilé un calendrier remodelé de huit courses pour 2020, qui doit se mettre en branle à compter du week-end du 3 au 5 juillet avec la présentation du Grand Prix d’Autriche, au Red Bull Ring.

Les huit premières courses se dérouleront à huis clos. Cette directive pourrait cependant être assouplie plus tard pendant la saison, à condition que la condition sanitaire s’améliore.

Ainsi, la F1 continue de travailler sur la refonte du calendrier de la saison, et espère toujours qu’il comptera entre 15 et 18 courses d’ici la conclusion de la saison, au Grand Prix d’Abou Dhabi à la mi-décembre.

Le site internet ‘f1.com’ a indiqué qu’un nouveau calendrier serait diffusé avant le début de la campagne, en Autriche. Des propos qui ont rejoint ceux d’une source qui a discuté avec La Presse canadienne jeudi, et qui a précisé qu’une décision pourrait être prise dans le dossier du Grand Prix du Canada « vers le début du mois de juillet ».

D’ailleurs, à ce sujet, le promoteur du Grand Prix du Canada, François Dumontier, a déclaré au Réseau des sports jeudi qu’il garde espoir de présenter son épreuve, idéalement devant des spectateurs, à l’automne.

Entre-temps, le directeur technique et sportif du championnat du monde de F1, Ross Brawn, a offert quelques détails supplémentaires des plans de la série au site ‘F1.com’ jeudi.

« Parmi les scénarios envisagés, il y en a un qui vise à prolonger la saison européenne avec une ou deux courses supplémentaires, si nécessaire. Je pense que les courses au Bahreïn et à Abou Dhabi serviront à clore la saison. Elles porteraient à 10 (le nombre de courses cette saison). Nous ajouterons au moins cinq ou six courses au cœur du calendrier. »

En ce sens, Brawn n’a pas écarté pas la possibilité d’ajouter quelques escales européennes au calendrier remodelé, notamment aux circuits italiens de Mugelo (qui appartient à Ferrari) et Imola, Portimao, au Portugal, et Hockenheim, en Allemagne.