Avec Chantal Lachance, sa complice de toujours dans le monde des affaires, Patrice Drouin avait fondé Gestev en 1991, d’abord pour organiser la première Coupe du monde de vélo de montagne au Mont Sainte-Anne.

Événements sportifs: Patrice Drouin quitte Gestev

Le président de Gestev, Patrice Drouin, a annoncé à son personnel qu’il allait quitter le 5 avril l’entreprise de gestion d’événements qu’il a fondée en 1991 avec Chantal Lachance.

«J’ai pris plusieurs éléments en considération avant de prendre ma décision. Avec mes réalisations, et à l’âge de 58 ans, j’avais le goût de ralentir un peu, ce qui est impossible dans ce métier-là. De plus, la progression de l’entreprise au sein de Québecor et le fait qu’on ait mis en place une équipe extraordinaire a facilité ma décision», a déclaré l’homme d’affaires en entrevue avec Le Soleil.

«Il faut en venir à cela : on vieillit et, cet été, j’ai été éprouvé par un diagnostic de cancer de la peau. Ça m’a amené à réfléchir. La santé aussi, ça a joué dans ma réflexion, même si je suis en rémission et que les médecins m’ont dit que j’étais maintenant hors de danger», confie-t-il. «Avec 29 ans de métier, l’âge, la santé et alors que tout va bien, c’était le bon moment. Les prochaines semaines seront dédiées à faire le plan de match avec Gestev pour terminer de façon loyale et bien faite», poursuit-il en ajoutant qu’il continuera probablement à agir comme consultant pour Gestev et d’autres entreprises.

«Mais pour l’instant, c’est un peu comme une retraite progressive. Tu ne peux rouler à 100 km/h et, du jour au lendemain, te mettre à rouler à 2 km/h! Pour les prochains mois cependant, je me concentrerai sur ma famille et des choses personnelles. J’ai un fils de cinq ans, une ferme avec des chevaux qui était mon projet de retraite. Après quelques mois, on verra ce qui va s’offrir à moi. Je ne suis pas inquiet», ajoute-t-il au sujet de ses projets.

Pour ce qui est de ses plus grandes réussites, M. Drouin mentionne d’entrée de jeu les bonnes relations développées avec ses nombreux partenaires. «Depuis que je l’ai annoncé, j’ai reçu des messages de tous les continents sur les réseaux sociaux!», fait-il remarquer. Il est également fier d’avoir réussi à amener Gestev au niveau où elle est aujourd’hui. «Avec la passion des gens qui m’ont entouré, la signature événementielle de Gestev est hors de l’ordinaire. C’est impressionnant, tout ce qu’on a réussi à faire», résume-t-il.

Création et expansion

Patrice Drouin est aussi l’un des pionniers du vélo de montagne au Québec. Il avait d’ailleurs fondé et présidé l’Association québécoise de vélo de montagne de 1983 à 1987 et il a aussi été membre de la commission technique de la Fédération québécoise de sport cycliste (FQSC), de l’Association cycliste canadienne (ACC) et de l’Union cycliste internationale (UCI). Avec Chantal Lachance, sa complice de toujours dans le monde des affaires, il avait d’ailleurs d’abord fondé Gestev en 1991 pour organiser la première Coupe du monde de vélo de montagne au mont Sainte-Anne. 

Le duo a ensuite pris en charge plusieurs autres activités, notamment le Jamboree de planche à neige, le Red Bull Crashed Ice, la Coupe du monde de ski de fond, la Transat Québec-Saint-Malo et, jusqu’à 2008, les Fêtes de la Nouvelle-France. Gestev a été vendue à Québecor en 2013, mais les deux fondateurs y étaient toujours rattachés, Patrice Drouin comme président et Chantal Lachance comme vice-présidente au marketing et aux opérations.

«Ça reste une grosse nouvelle, même si ça fait plusieurs mois que je suis dans le secret des dieux avec Patrice», confie Chantal Lachance au Soleil. «Ça donne quand même un choc. C’est une chose de le préparer ensemble, c’en est une autre d’en faire l’annonce officielle. C’est un livre qui vient de se fermer. Pour moi, c’est un peu comme si on m’enlevait un bras et une jambe, car ça faisait 28 ans qu’on travaillait ensemble et on ne s’était jamais chicané! C’est rare de voir deux amis lancer une entreprise ensemble et que ça dure aussi longtemps! Cela dit, je respecte son choix et je sais que ce qui a facilité sa décision, c’est l’équipe talentueuse que nous avons.»

Présidence vacante

La présidence de Gestev demeurera vacante pour l’instant et c’est Québecor, dont l’entreprise est maintenant une filiale à part entière, qui décidera qui chaussera les souliers de Patrice Drouin. «Pour être honnête, ça ne m’avait pas effleuré l’esprit de me demander si ça m’intéressait de lui succéder à la présidence. Ce qu’on fait chez Gestev est tellement différent! Patrice est axé sur le développement de l’entreprise et il est parti à l’extérieur de six à huit mois par année alors que moi, je suis dans l’opérationnel, je livre les événements», poursuit Chantal Lachance.

La femme d’affaires n’a cependant pas l’intention de quitter le bateau à court terme malgré le départ de son ami et associé. «J’ai bien l’intention de rester sur ma chaise. On a encore beaucoup de travail et beaucoup d’événements à livrer pour cet automne!», indique-t-elle en mentionnant entre autres les championnats du monde de vélo de montagne qui reviendront au mont Sainte-Anne pour la première fois depuis 2010.

LIRE AUSSI : Patrice Drouin, la force tranquille