Eugenie Bouchard a sauvé cinq balles de manche pour finalement éliminer l'Américaine Stephens au deuxième tour du tournoi d'Indian Wells.

Eugenie Bouchard poursuit sa route à Indian Wells

Même si sa première balle de service lui a fait défaut au premier set, Eugenie Bouchard l'a emporté 7-5, 7-5 contre l'Américaine Sloane Stephens lors de son match de deuxième tour au tournoi d'Indian Wells, samedi.
La Québécoise s'est fait briser à quatre reprises, mais elle a rendu la pareille à six occasions à Stephens (22e mondiale). Lors du deuxième set, elle a notamment sauvé cinq balles de manche pour finalement obtenir la victoire.
Au troisième tour, Bouchard (42e mondiale) affrontera la Suissesse Timea Bacsinsky (21e). Cette dernière a facilement vaincu la Bulgare Tsvetana Pironkova en deux manches de 6-2, 6-1, plus tôt dans la journée.
La journée chez les dames a été marquée par l'élimination d'entrée de jeu d'Angelique Kerber un mois et demi après sa retentissante victoire aux Internationaux d'Australie. La numéro deux mondiale s'est fait surprendre par 7-5 et 7-5 par la Tchèque Denisa Allertova (64e mondiale).
Kerber a rencontré de grosses difficultés au service avec quatre double fautes et aucun as et elle s'est fait briser à quatre reprises lors des 98 minutes de la rencontre. Avec ses conditions particulières (chaleur et  vent), Indian Wells ne lui a jamais réussi. En 2014 et en 2015, elle avait déjà été éliminée dès son entrée en lice.
Blessé depuis janvier, Milos Raonic a signé samedi sa 10e victoire de l'année en 55 minutes, totalisant six as et convertissant cinq de ses neuf balles de bris.
L'Allemande a aussi admis que son nouveau statut de joueuse ayant remporté un titre majeur avait changé bien des choses, notamment en termes de sollicitations de la presse et de ses commanditaires. «La pression est bien différente de ce qu'elle était il y a quelques mois. Il faut que j'apprenne de ce qui s'est passé ici, ma semaine a été très chargée, tout cela est encore nouveau, il faut encore que je m'y habitue», a-t-elle expliqué.
Raonic réussit son retour
Chez les hommes, Milos Raonic a bien réussi son retour à la compétition, triomphant en deux manches (6-1, 6-3) de l'Espagnol Inigo Cervantes en deuxième ronde. «Je me sentais bien. J'ai fait beaucoup de bonnes choses. C'est un bon début. J'étais agressif», a déclaré l'Ontarien, qui était absent du circuit en raison d'une blessure aux adducteurs depuis sa défaite en demi-finales des Internationaux d'Australie, en janvier.
Raonic a signé sa 10e victoire de l'année en 55 minutes, totalisant six as et convertissant cinq de ses neuf balles de bris. «Compte tenu des circonstances, je dois être très heureux de la façon dont je joue.»
Le Canadien de 25 ans espère poursuivre sa progression à Indian Wells, lui dont le parcours s'était terminé en troisième ronde en 2012, en quatrième en 2013, en quarts de finale en 2014 et en demi-finales en 2015. Souvenir inoubliable, il avait sauvé trois balles de match pour causer la surprise face à Rafael Nadal en quarts de finale l'an dernier.
Raonic affrontera maintenant l'Australien Bernard Tomic, vainqueur de l'Américain Rajeev Ram 6-4, 7-5.