Maria Sharapova et Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard écorche Maria Sharapova

Eugenie Bouchard a été encore plus tranchée que ses collègues, plus tôt cette semaine, dans ses critiques envers Maria Sharapova, dont le retour d'une suspension pour dopage a été facilité par une invitation dans le tableau principal du tournoi de Stuttgart.
«C'est une tricheuse», a lancé sans détour la Québécoise lors d'une entrevue au réseau TRT World, effectuée à Istanbul et diffusée sur YouTube. «Je ne crois pas qu'un tricheur, peu importe le sport, devrait avoir le droit de pratiquer ce sport à nouveau. C'est tellement injuste pour toutes les autres joueuses qui se comportent de la bonne façon, qui sont vraies.»
La grande Russe a déjà été l'idole de Bouchard. Mais «elle n'est plus quelqu'un dont je m'inspire», a ajouté l'athlète de 23 ans.
Du même souffle, Bouchard s'est permis une flèche vers le grand circuit du tennis féminin. «La WTA envoie le mauvais message aux jeunes enfants : trichez, et nous vous accueillerons ensuite les bras ouverts», a regretté la 59e joueuse mondiale, éliminée dès le premier tour du tournoi d'Istanbul, mardi.