Après sa victoire en trois manches contre Ana Ivanovic, mardi, Eugenie Bouchard affrontera maintenant la Chinoise Li Na en demi-finales.

Eugenie Bouchard bat Ana Ivanovic et passe en demi-finales

Eugenie Bouchard, tête de série no 30, a réussi un fantastique exploit en accédant aux demi-finales des Internationaux d'Australie, à seulement 19 ans, grâce à sa victoire sur la Serbe Ana Ivanovic (no 14) en trois sets 5-7, 7-5, 6-2, aujourd'hui, à Melbourne.
<p>En action...</p>
<p>Le parcours en Australie de l'ancienne numéro 1 mondiale Ana Ivanovic a pris fin mardi en quarts de finale.</p>
Elle devient la première Canadienne de l'histoire à atteindre les demi-finales à Melbourne, et également la première Canadienne en demi-finales d'un tournoi du grand chelem depuis 1984 (Carling Bassett-Seguso aux Internationaux des États-Unis).
Malgré son inexpérience, Bouchard n'a eu aucun complexe face à la Serbe, finaliste à Melbourne en 2008, qui avait éliminé au tour précédent l'Américaine Serena Williams, no 1 mondiale, qui était blessée au dos.
Ivanovic, qui espérait atteindre sa première demi-finale dans un tournoi du grand chelem depuis sa victoire à Roland-Garros en 2008 a éprouvé à son tour des ennuis physiques dans ce match.
Après avoir remporté le premier set, elle a commencé à se plaindre régulièrement d'un malaise à la cuisse gauche. Elle a même demandé un temps d'arrêt médical au milieu du deuxième set.
La Québécoise en a profité pour se remettre rapidement en marche. Elle a ensuite nettement pris le dessus dans le troisième set, sans paniquer une seule seconde quand est venu le temps de conclure le duel.
«Ç'a a été un match dur. Elle a très bien joué par moments et je ne pouvais rien faire, mais j'ai continué à m'accrocher, a-t-elle expliqué. J'ai essayé de jouer de façon agressive, et j'ai vraiment passé à la vitesse supérieure ensuite.»
Rapide transition
Championne junior à Wimbledon en 2012, Bouchard a effectué la transition avec le circuit senior à une rapidité étonnante. L'Open d'Australie est seulement le quatrième tournoi du grand chelem auquel elle prend part. «J'essaie de m'amuser sur le terrain et de garder mon calme», a déclaré Bouchard en remerciant les supporteurs de la «Genie Army» pour leur appui inconditionnel.
En demi-finale, elle affrontera la Chinoise Li Na, finaliste en 2011 et 2013, qui avait auparavant éliminé avec une facilité déconcertante l'Italienne Flavia Pennetta (no 28) en deux sets de 6-2, 6-2.
«J'ai joué contre elle à Montréal en 2012. Ce fut une bataille difficile, mais je manquais vraiment d'expérience à ce moment-là. Cette fois, je serai prête.»
Après avoir éliminé deux adolescentes de 16 ans en début de tournoi et avoir préservé une balle de match contre Lucie Safarova au troisième tour, Li a été intraitable contre la 28e tête de série. Pennetta a enfoui son visage dans une serviette lors du changement de côté, alors qu'elle tirait de l'arrière 5-0 au premier set.
Li s'est inclinée devant Victoria Azarenka en finale des Internationaux d'Australie l'an dernier et devant Kim Clijsters en 2011.
Federer en quarts
Du côté masculin, Roger Federer, Rafael Nadal et le champion de Wimbledon, Andy Murray, ont obtenu leur billet pour les quarts de finale.
Le plus difficile est maintenant à venir. Federer est de retour en quarts de finale d'un tournoi du grand chelem pour la première fois depuis les Internationaux de France l'année dernière - égalant un record de Jimmy Connors en accédant pour la 41e fois de sa carrière aux quarts de finale d'un tournoi majeur. Il affrontera Murray, trois fois finaliste à Melbourne. Une victoire pourrait lui offrir une demi-finale prévisible contre Nadal, qui fera face à Grigor Dimitrov à son prochain match.
Une victoire dans le carré d'as lui ouvrirait la voie d'une finale probable contre le triple tenant du titre Novak Djokovic - le seul autre joueur qui a remporté le titre à quatre reprises en Australie.
Djokovic aura pour adversaire Stanislas Wawrinka, no 8, en quarts de finale. «C'est une tâche difficile à réaliser. Je ne sais pas si cela a été fait auparavant», a déclaré Federer, sixième tête de série, au sujet de son dur parcours vers le titre. «Si vous n'êtes pas disposé à relever ce défi, vous êtes aussi bien de ne pas participer au tirage au sort, rester à la maison et regarder les autres se battre. J'aime jouer au meilleur de mes capacités... et c'est qu'il faut face à eux.»
En double, le Canadien Daniel Nestor et son partenaire de jeu serbe Nenad Zimonjic ont atteint les quarts de finale grâce à une victoire de 6-4, 6-7 (5), 6-3 contre les Polonais Mariusz Fyrstenberg et Marcin Matkowski.