Eugenie Bouchard

Eugenie Bouchard balayée en finale à Hobart

La Française Alizé Cornet s'est offert un cadeau une semaine à l'avance pour fêter ses 25 ans. Elle n'a mis que 67 minutes pour remporter le tournoi de Hobart grâce à une victoire de 6-1 et 6-2 face à la Québécoise Eugénie Bouchard, qui participait à sa première finale depuis septembre 2014.
«C'était difficile», a déclaré Bouchard en acceptant son trophée de finaliste. «Ça arrive parfois. Mon adversaire a joué du bon tennis et mon jeu n'était pas au sommet.» 
La Française, qui a déjà occupé le 11e rang mondial, n'avait plus savouré la conquête d'un titre depuis sa victoire en Pologne, en avril 2014. À l'image de Bouchard (47e mondiale), Cornet (42e) a connu une saison désappointante en 2015, elle qui a déjà occupé le 11e rang mondial. Avant sa finale contre la Québécoise, elle avait d'ailleurs admis que son parcours à Hobart était «inattendu».
Avant sa défaite de vendredi, Bouchard avait remporté ses deux derniers duels contre la Française : 7-6 (5) et 7-5 à Wimbledon en 2014, et 6-3 et 7-5 à Wuhan (Chine), la même année. La première confrontation entre les deux joueuses avait tourné en faveur de Cornet - 7-5, 6-7 (7) et 6-3) au tournoi de Strasbourg, en 2013.
Vendredi, Bouchard n'a jamais été dans le coup, elle qui n'a placé que 48% de ses premières balles en jeu et qui n'a gagné que 37 % de ses points sur son premier service. La Québécoise a aussi commis cinq doubles fautes contre seulement deux pour son adversaire.
Cornet a profité des lacunes de son adversaire pour décrocher le cinquième titre de sa carrière. La dernière victoire de Bouchard remonte au mois de mai 2014 à Nurembourg. 
Le tournoi de Hobart est la dernière étape préparatoire en vue des Internationaux d'Australie, qui commencent lundi. Bouchard , qui aura pour adversaire la Serbe Aleksandra Krunic (121e mondiale) au premier tour, se présentera à Melbourne avec une confiance rehaussée.
À Hobart, l'ancienne no 5 mondiale a notamment offert une solide performance pour venir à bout de la Slovaque Dominika Cibulkova 6-1, 4-6 et 6-4 à l'issue d'une demi-finale âprement disputée de deux heures. Bouchard a réussi 32 coups vainqueurs pour dominer sa rivale, troisième tête de série.
Lors d'une première manche qui a duré seulement 22 minutes, Bouchard avait déployé un jeu presque parfait, concédant seulement 10 points à Cibulkova et obtenant quatre as. «Je ne me souviens pas la dernière fois où j'ai aussi bien joué», avait reconnu la Québécoise après sa victoire.