Lebron a sauté pour capter la balle juste au-dessus de la rampe du champ droit.

Et de trois grâce à Lebron pour les Capitales

Trois en trois! Les Capitales ont encore vaincu les Jackals du New Jersey, samedi soir, 2-0 sous la pluie. Le club de baseball de Québec doit sa fiche toujours parfaite à son voltigeur de droite Edgar Lebron, qui a volé un circuit de trois points.

Jeu survenu dès la première manche, mais qui se sera révélé être le moment-clé de la soirée. Sur une longue claque du gros cogneur des Jackals Dean Green que les 1350 amateurs réunis au Stade Canac de Québec voyaient déjà de l’autre côté de la clôture, Lebron a sauté pour capter la balle juste au-dessus de la rampe du champ droit.

«C’est incroyable! Je n’aurais jamais pensé réussir un tel attrapé! J’ai regardé dans mon gant et la balle était là. C’est assurément mon plus beau jeu en carrière», a commenté Lebron qui, malgré une surdité, s’exprime dans un anglais potable.

Non seulement Green constituait le premier retrait du match après deux simples accordés par le lanceur partant des Capitales Ryan Searle, mais le frappeur suivant s’est commis dans un double-jeu et Québec s’en est sorti sans dommage.

«Bravo les gars! Et excepté Lebron, tous les autres n’ont rien fait de bon ce soir!» s’est exclamé le gérant Patrick Scalabrini en guise de discours d’après-victoire, dans le vestiaire, laissant plusieurs de ses protégés dubitatifs, surtout les nouveaux.

Toujours pince-sans-rire, Scalabrini tenait quand même un fond de vérité. «Non seulement c’était un circuit de trois points, mais après à 3-0 et aucun retrait, ça peut mal virer. Le jeu de Lebron a tout changé», a reconnu l’instructeur-chef.

Qui se réjouit d’avoir vu Jersey marquer jusqu’ici un seul point en trois rencontres, soit 27 manches. «En plus, deux jeux blancs en trois matchs, c’est fantastique! Les frappeurs l’autre bord ne doivent pas se sentir très bien. C’est vrai que rien ne fonctionne pour eux, mais on va le prendre en batinse!» poursuit le coach.

Les Capitales remportent leurs trois premiers matchs de la saison pour la première fois en cinq ans. En 2013, ils s’étaient rendus à cinq victoires avant de baiser pavillon une première fois.

Samedi, on a vu Searle accorder 6 des 10 coups sûrs des Jackals à son premier départ, l’enveloppé artilleur australien ajoutant six retraits au bâton durant ses six manches de travail.

«Je suis content de la façon dont l’équipe a joué. Mais je ne veux pas parler de moi. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Je n’ai pas besoin de dire que j’ai été bon, vous l’avez vu», a commenté Searle avec fausse modestie, ajoutant néanmoins devoir un souper à Lebron.

Will Dennis, Trevor Bayless et Sean Donatello ont terminé le boulot sur la butte pour chacun une manche. Donatello emmagasine déjà un deuxième sauvetage cette saison après trois matchs, mais il a d’abord rempli les coussins avant de s’en sortir avec un retrait sur élan pour confirmer la victoire.

L’attaque des Capitales n’a frappé que la moitié des coups sûrs de ses rivaux, soit cinq. Mais un optionnel productif de Brad Antchak, en deuxième manche, et un simple de Josh Vitters, en sixième, ont suffi à faire marquer les deux points des vainqueurs.

Il s’agissait d’un premier match chez les professionnels pour Antchak, plus jeune joueur de l’équipe à 22 ans et cinq mois.

Lebron aussi est une recrue et Green lui a littéralement levé son chapeau, en septième, quand le joueur de champ droit lui a encore volé au minimum un coup sûr sur un autre beau catch.

+

Seul joueur partant à ne pas avoir obtenu au moins un coup sûr dans les deux premiers matchs, jeudi et vendredi, Mattingly Romanin a été retranché de l’alignement des Capitales samedi pour céder son poste à Antchak.

Ce qui augure mal pour Romanin, puisque Scalabrini devra retrancher un joueur avant le départ pour Rockland, lors de la journée de congé de lundi. Le but est de faire une place au nouveau venu Stephen Gaylor, un voltigeur régulier.

Les lanceurs Brett Lee, un partant blessé, et Nolan Becker, releveur de retour après avoir été libéré par les Royals de Kansas City, seront aussi bientôt ajoutés. Ce qui signifiera le congédiement de deux autres joueurs, à moins de blessures. Celle dont souffre Lee à l’orteil va mieux, mais il ne devrait pas être prêt pour mardi.

Mais Capitales et Jackals se livrent d’abord un quatrième affrontement dimanche (13 h), au stade du parc Victoria. Lanceur par excellence de la Ligue Can-Am l’an dernier, le Cubain Lazaro Blanco effectuera son premier départ de la saison pour Québec contre Dylan Brammer. Jordan Serena devrait servir de receveur à Blanco.

Samedi, les autres matchs prévus dans la Can-Am à Ottawa et Rockland ont été remis à cause de la pluie.