Coureur le plus rapide des essais de vendredi, Lewis Hamilton s’est imposé à Singapour ces deux dernières années. Une victoire dimanche lui permettrait de faire un pas de plus vers un troisième titre d’affilée et un sixième au total, à seulement un du record de tous les temps de Michael Schumacher.

Essais libres du GP de Singapour: Hamilton domine

SINGAPOUR — Lewis Hamilton, au volant de sa Mercedes, a dominé la deuxième séance d’essais libres du Grand Prix de Singapour de Formule 1, une première indication que l’actuel meneur au championnat sera difficile à battre dimanche en course.

Hamilton a réalisé le meilleur tour de cette séance disputée en soirée en une minute 38,773 secondes, soit 184 millièmes devant la Red Bull de Max Verstappen, le plus rapide de la première. Sebastian Vettel (Ferrari), qui traverse une séquence de 22 courses sans victoire, s’est classé troisième.

«C’était une bonne journée. Nous sommes compétitifs et la voiture s’est très bien comportée lors des deux séances», a confié Verstappen.

Le coéquipier de Hamilton, Valtteri Bottas, de retour en piste après un accident lors de la première séance, a pris le quatrième rang.

Hamilton possède une priorité de 63 points devant Bottas au championnat des pilotes avec sept courses à disputer.

S’il compte déjà huit victoires cette saison, le pilote britannique n’a pas gagné depuis le Grand Prix de Hongrie, début août.

Dimanche, Hamilton visera une répétition de la course de 2018 lorsqu’il a confortablement mené la course du début à la fin, pour augmenter son avance en tête du championnat.

La position de tête est cruciale car le circuit urbain de 5,063 km de Marina Bay est l’un des plus difficiles en F1 pour effectuer des dépassements. Le pilote au premier rang sur la grille a gagné huit des 10 dernières éditions.

«Il y a toujours des choses qui peuvent être améliorées et nous allons travailler là-dessus. Cette course se joue à 95 % lors des qualifications et je suis positif pour l’instant», a poursuivi Verstappen, qui occupe le troisième rang au championnat.

Hamilton s’est imposé à Singapour ces deux dernières années. Une victoire dimanche lui permettrait de faire un pas de plus vers un troisième titre d’affilée et un sixième au total, à seulement un du record de tous les temps de Michael Schumacher.

Leclerc sixième

Charles Leclerc, le vainqueur des deux dernières courses, a dû se contenter de la sixième place, lui dont la première séance a été perturbée par un problème de boîte de vitesses. Alexander Albon (Red Bull) l’a devancé.

Constamment parmi les plus rapides des «autres» écuries, Carlos Sainz sur McLaren a concédé un dixième seulement à Leclerc et il a précédé Nico Hulkenberg (Renault). Le coéquipier de Sainz, la recrue Lando Norris, qui est arrivé à Singapour depuis quelques jours pour s’acclimater, s’est classé 9e.

Sergio Perez (Racing Point) et Kevin Magnussen (Haas) ont été impliqués dans un léger accrochage alors qu’ils préparaient leur tour lancé en seconde moitié de la séance. Le Danois, qui était derrière, s’est élancé avant le Mexicain et a tenté de le dépasser par la droite à la sortie du virage 21, mais ce dernier, qui était au milieu de la piste l’a alors serré contre le mur au point où le pilote Haas l’a touché. L’incident a été revu par les commissaires et Perez a été réprimandé.

«Les commissaires ont déterminé que la manœuvre de Perez correspondait à la définition d’un pilotage “inutilement lent, erratique ou 1/8...3/8 qui pourrait être potentiellement dangereux pour les autres pilotes” et ont en conséquence infligé une réprimande», peut-on lire dans la décision.

Le Québécois Lance Stroll n’a pu faire mieux que la 15e place, à plus de deux secondes de Hamilton.

«Nous n’avons pas encore trouvé le bon équilibre de la voiture et je n’étais pas vraiment à l’aise lors de mes tours rapides, a commenté Stroll. J’ai frôlé les murs d’un peu trop près pour un vendredi à quelques occasions. Mais, en même temps, nous devons profiter des essais libres pour explorer les limites en vue de la suite du week-end.

«Nous avons beaucoup de travail à faire et nous devons trouver une façon de tout mettre ensemble à temps pour la séance de qualifications.»