Marques de respect ou jeux psychologiques, Lewis Hamilton (photo) et Sebastian Vettel ont régulièrement pris la défense l’un de l’autre depuis deux saisons qu’ils s’affrontent au sommet.

Erreurs de Vettel: Hamilton rappelle les médias à l’ordre

PARIS — Le Britannique Lewis Hamilton, meneur du Championnat du monde de F1, a demandé mardi «plus de respect» des médias envers son rival allemand Sebastian Vettel (Ferrari), dont de nouvelles erreurs en piste ont encore compromis les chances lors du GP du Japon, cette fin de semaine.

«Je trouve que les médias devraient montrer plus de respect envers Sebastian», a posté le pilote Mercedes sur son compte Instagram. «Vous ne pouvez pas imaginer à quel point faire ce que nous faisons à ce niveau est dur. [...] Nous sommes humains, il faut donc s’attendre à ce que nous fassions des erreurs, l’important est comment nous les traversons.»

Vainqueur des quatre derniers GP et de six des sept dernières courses, le Britannique a porté à Suzuka son avance à 67 points au classement des pilotes. Il serait sacré dès le GP des États-Unis, 18e manche sur 21 cette saison, le 21 octobre ,s’il inscrivait huit points de plus que Vettel.

L’Allemand, lui, n’a pu faire mieux qu’une sixième place après avoir raté ses qualifications et s’être accroché en course avec le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull). Il ne s’agit pas de sa première erreur depuis que Ferrari est revenue aux avant-postes l’an dernier : dépassement raté en Azerbaïdjan, accrochage avec Valtteri Bottas en France, sortie de piste sous la pluie en Allemagne, accrochage avec Hamilton en Italie cette saison, accrochages avec Hamilton en Azerbaïdjan, avec Kimi Räikkönen et Vestappen à Singapour en 2017.

Marques de respect ou jeux psychologiques, les deux pilotes ont régulièrement pris la défense l’un de l’autre depuis deux saisons qu’ils s’affrontent au sommet.