Cette blessure vient s’ajouter à la rupture ligamentaire à la deuxième vertèbre thoracique (T2) à la suite d’une vilaine chute survenue lors d’un entraînement au Chili l’automne dernier.

Erik Guay souffre d’une hernie discale au bas du dos

Les choses vont de mal en pis pour le skieur alpin Erik Guay. Au lendemain de sa décevante 32e place en descente à la Coupe du monde de ski alpin de Val Gardena, le vétéran âgé de 36 ans a indiqué sur son compte Twitter officiel dimanche qu’il avait rencontré les spécialistes d’un hôpital d’Innsbruck, en Autriche. Et les nouvelles sont mauvaises.

«Je rentre à la maison!, a d’abord indiqué Guay. J’ai subi un test d’imagerie par résonance magnétique hier (samedi) à Innsbruck. Je souffre d’une rupture de l’anneau fibreux de la quatrième vertèbre lombaire (L4). Merci au Sanatorium Kettenbrück pour le test d’imagerie par résonance magnétique.

Guay, qui a raté les deux premières manches de la saison à Lake Louise et Beaver Creek en raison de maux de dos, était de retour sur les pistes à Val Gardena cette semaine. Ses résultats se sont toutefois révélés en deçà des attentes, puisqu’il a pris le 16e rang de la descente d’entraînement plus tôt cette semaine et le 12e du super-G, vendredi.

Après avoir franchi le fil d’arrivée de la piste Saslong en une minute et 59,23 secondes samedi, Guay a déclaré à Radio-Canada: «C’est une erreur d’être venu à Val Gardena. J’aurais dû faire une croix sur la saison jusqu’à ce que je sois guéri». Guay se serait d’ailleurs de nouveau blessé au dos sur la fameuse «bosse de chameau» à la mi-parcours de la descente.

Cette blessure vient s’ajouter à la rupture ligamentaire à la deuxième vertèbre thoracique (T2) à la suite d’une vilaine chute survenue lors d’un entraînement au Chili l’automne dernier.

Le skieur de Mont-Tremblant a également subi six interventions chirurgicales aux genoux au fil de sa prestigieuse carrière.

Les Jeux olympiques de Pyeongchang se dérouleront du 9 au 25 février 2018.