Les joueurs des Yankees ont été retirés 64 fois au bâton au cours de la série de championnat.

Encore une déception en octobre pour les Yankees

HOUSTON — La saison record des Yankees de New York s'est terminée par une série de retraits sur trois prises et une autre déception en octobre.

Pour une première fois depuis la décennie des années 1910, les Yankees, 27 fois champions de la Série mondiale, ont passé une décennie sans gagner la série de championnat de l'Américaine.

Après avoir raté plusieurs occasions lors de la série de championnat, les Yankees ont vu le stoppeur Aroldis Chapman allouer un circuit victorieux à José Altuve en fin de neuvième manche, samedi, permettant aux Astros de Houston de gagner 6-4 et accéder à la Série mondiale pour une deuxième fois en trois ans.

«Peu importe le nombre de matchs gagnés en saison et ce que nous avons accompli, c'est un échec, a affirmé Aaron Judge. Je ne fais que penser aux occasions ratées.»

Altuve est devenu seulement le deuxième joueur de l'histoire à éliminer les Yankees en séries grâce à une longue balle. Bill Mazeroski avait frappé un circuit aux dépens de Ralph Terry lors du septième match de la Série mondiale de 1960, offrant la victoire Pirates de Pittsburgh.

«Ça nous sera utile pour la suite et quand nous reviendrons au sommet», a indiqué le gérant des Yankees, Aaron Boone.

Chapman, qui a peut-être joué son dernier match avec les Yankees, a mentionné qu'il voulait prendre les devants dans le compte grâce à sa balle glissante et qu'il n'a jamais eu l'intention de lancer autour de la zone des prises d'Altuve.

«La balle n'est pas allée à l'endroit voulu et il a tiré avantage de cette situation, a dit Chapman. Ça ne fait aucune différence si c'est le meilleur ou le pire frappeur, je vais toujours aller au monticule et essayer de le défier. Pendant toute ma carrière, j'ai affronté tout le monde de la même façon.»

Quand la balle est passée par-dessus la clôture, Chapman a dit que pendant une fraction de seconde, il n'en croyait pas ses yeux.

Après avoir conclu la saison avec 306 circuits, les Yankees en ont eu deux autres pour les aider à surmonter un retard de 3-0 en première manche. Gio Urshela a congné une longue balle en solo, en quatrième manche, et DJ LeMahieu a réussi un circuit de deux points face à Roberto Osuna, en neuvième.

«Je suis extrêmement déçu. Nous nous étions placés en position pour tout gagner, a exprimé LeMahieu. Tous les joueurs étaient très concentrés. Je crois que nous avions tous l'impression que nous allions remporter cette série d'une façon ou d'une autre.»

Après avoir perdu le match numéro 7 au Minute Maid Park de Houston, il y a deux ans, les Yankees se sont inclinés en série de championnat de l'Américaine pour une quatrième fois de suite depuis qu'ils ont gagné la Série mondiale, en 2009.

Lors du sixième duel, la formation new-yorkaise n'a réussi qu'un coup sûr en six tentatives lorsqu'elle avait un coureur en position de marquer. Elle a conclu la série avec six coups sûrs en 35 présences (,171) au marbre en pareille situation et elle a laissé 42 coureurs sur les buts. Pourtant, elle avait mené les Majeures cette saison avec une moyenne au bâton de ,294 lorsque des coureurs sont en position de marquer.

Les Yankees ont vécu et ont péri avec la longue balle, marquant 15 de leurs 21 points lors de la série contre les Astros grâce à 10 coups de quatre buts. Ils ont été retirés 11 fois au bâton lors du sixième match, ce qui portait leur total à 64 au cours de la série de championnat.

Edwin Encarnación a réussi un coup sûr en 18 apparitions au marbre et il a été retiré 11 fois sur des prises. Gary Sánchez a placé trois balles en lieu sûr en 23 présences et il a produit trois points. Judge (6 en 25 avec deux points produits) et Didi Gregorius (5 en 23 sans point produit) n'ont fait guère mieux pour les Yankees.

«Quelques coups sûrs opportuns ici et là et cette série aurait pu être différente. Peut-être que nous n'aurions pas eu besoin de disputer un sixième match», a conclu Judge.