Lamar Jackson, quart-arrière des Ravens de Baltimore

Éliminatoires de la NFL: seulement trois places définies

NEW YORK — La Ligue nationale de football se dirige vers la dernière semaine de la saison régulière avec les Ravens de Baltimore sachant exactement ce qui les attend en vue des éliminatoires.

L’entraîneur-chef John Harbaugh peut accorder un repos au quart Lamar Jackson et à d’autres joueurs des Ravens (13-2), qui sont déjà assurés du premier rang de la section Nord de l’Association américaine, d’une semaine de congé et de l’avantage du terrain lors de tous leurs matchs éliminatoires.

Les Vikings du Minnesota (10-5) sont assurés du sixième rang dans l’Association nationale et ne peuvent pas bouger, pas plus que les Bills de Buffalo (10-5), détenteurs du cinquième rang dans l’Association américaine.

Dans l’Association nationale, c’est une lutte à finir pour déterminer quelles seront les deux formations en congé, et laquelle bénéficiera de l’avantage du terrain.

Selon une série de scénarios dévoilés par la NFL mardi, les 49ers de San Francisco, les Packers de Green Bay, les Saints de La Nouvelle-Orléans et les Seahawks de Seattle peuvent tous espérer réaliser pareils objectifs.

Les 49ers (12-3) et les Packers (12-3) ont chacun besoin d’une victoire pour se voir octroyer un congé d’une semaine. Si les 49ers battent les Seahawks, dimanche soir à Seattle, ils seront classés numéro un dans l’Association nationale.

Les Packers doivent vaincre les Lions de Detroit mais ont aussi besoin d’une défaite ou d’un match nul des 49ers pour forcer leurs rivaux à passer par le Lambeau Field en plein mois de janvier.

Pour profiter d’une trêve, les Saints (12-3) doivent gagner leur match en Caroline et espérer une défaite des 49ers ou des Packers. Par ailleurs, si ces deux équipes devaient annuler ou subir la défaite et que les Saints l’emportent, ces derniers bondiront jusqu’au premier rang et profiteront de l’avantage du bruyant Superdome.

Les Seahawks (11-4) remporteront le championnat de la section Ouest de l’Association nationale s’ils viennent à bout des 49ers, mais devront compter sur une défaite des Packers pour profiter d’un congé d’une semaine. Un gain des Seahawks et des revers des Packers et des Saints propulseront les hommes de Pete Carroll au sommet de la hiérarchie éliminatoire dans l’Association nationale.

L’autre enjeu est le premier rang dans la section Est - et le quatrième échelon au classement de l’Association nationale. La bataille met aux prises les Eagles de Philadelphie (8-7) et les Cowboys de Dallas (7-8).

Une victoire ou un match nul des Eagles face aux Giants, au New Jersey, règle la question. Les Cowboys doivent vaincre les Redskins de Washington devant leurs partisans et souhaiter une défaite des Eagles pour participer aux éliminatoires.

Miracle des Raiders?

Dans l’Association américaine, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre (12-3) et les Chiefs de Kansas City (11-4) espèrent terminer en deuxième position, ce qui leur donnerait une pause d’une semaine avant de disputer un premier match éliminatoire.

Les Patriots n’ont qu’à vaincre les Dolphins de Miami au Gillette Stadium pour mériter ce privilège. S’ils devaient perdre et que les Chiefs battent les Chargers de Los Angeles, les Chiefs seront classés deuxièmes dans l’Association américaine et les Patriots glisseront au troisième échelon.

En l’emportant, par ailleurs, les Chiefs s’assureraient du troisième rang, ce qui laisserait les Texans de Houston (10-5) au quatrième échelon. Dans un tel cas, les Texans accueilleraient les Bills de Buffalo lors du premier week-end éliminatoire. Une victoire des Texans et un revers des Chiefs permettront aux Texans de se hisser au troisième rang.

Trois équipes peuvent encore espérer se classer sixièmes. Les Titans du Tennessee (8-7) ont le contrôle de leur destinée. S’ils battent les Texans, ils se qualifient. S’ils perdent, ils ouvent la porte aux Steelers de Pittsburgh (8-7) et même aux Raiders d’Oakland (7-8).

Ces derniers ont les plus minces des chances, après avoir vu cinq scénarios se réaliser la semaine dernière pour demeurer en vie.

Dimanche prochain, les Raiders doivent gagner à Denver et ont besoin de défaites des Steelers et des Titans et d’une victoire des Colts d’Indianapolis contre les Jaguars de Jacksonville.

Si tous ces scénarios se concrétisent, il y aurait donc quadruple égalité au 6e rang, à 8-8, entre Oakland, Pittsburgh, Tennessee et Indianapolis. Le vainqueur sera déterminé par la valeur des victoires des Raiders comparativement à celle des Steelers. Dans un tel cas, les Raiders accéderont aux séries si l’une des quatre équipes suivantes, soit les Patriots, les Bears de Chicago, les Lions de Detroit ou les Chargers, a gagné son match plus tôt en journée.