Plusieurs branches jonchaient déjà la piste réservée aux messieurs pendant l’épreuve des filles.

Eleanor s’invite au Tour de ski

Alex Harvey était sur la ligne de départ, prêt à partir, confiant d’avoir trouvé la bonne recette pour ses skis, malgré la pluie. Mais le vent a eu le dernier mot.

Le sprint d’Oberstdorf, quatrième étape du Tour de ski, a été annulé mercredi, conséquence de la tempête Eleanor, actuelle tortionnaire de toute l’Europe. Si les femmes ont eu le temps de terminer les qualifications, les hommes ne les ont même pas commencées. Les organisateurs ont préféré ne prendre aucune chance devant la force des éléments qui se déchaînent sur l’Allemagne.

Des arbres sont tombés sur la piste, comme l’a démontré Alex Harvey dans une vidéo publiée mercredi sur Instagram. Les responsables ont pris la seule décision logique, assure le fondeur québécois. «Si un skieur avait été blessé à cause de ça, ç’aurait été la catastrophe», a dit au Soleil l’athlète de Saint-Ferréol-les-Neiges.

Skis parfaits

Plusieurs branches jonchaient déjà la piste réservée aux messieurs pendant l’épreuve des filles. À tel point que les organisateurs avaient d’abord décidé de faire skier les hommes sur le parcours des dames. Mais le vent a gagné en puissance, les dégâts en importance.

«Ce ne sont pas des conditions acceptables pour les athlètes, et pour les officiels en bord de piste non plus», a déclaré le directeur sportif de la Fédération allemande de ski, Andreas Schlütter, selon une dépêche de l’Agence France-Presse.

Dommage pour Harvey. Car il allait prendre le départ avec le sentiment d’avoir des skis parfaits pour ces conditions humides. «Ça faisait une heure et quart qu’on skiait, qu’on testait les skis. J’étais prêt. […] Chez les filles, l’Américaine Jessica Diggins, qui travaille avec la même compagnie que moi, venait de prendre le deuxième rang. J’ai l’impression que les Salomon avaient un petit edge aujourd’hui», a expliqué Harvey.

Les forts vents provoqués par la tempête Eleanor n’ont pas seulement forcé l’annulation de la quatrième étape du Tour de ski, mais ont également secoué les braves spectateurs qui s’étaient déplacés pour encourager les athlètes.

Épreuve rayée

L’épreuve de mercredi a été rayée du calendrier, tout simplement. Il a été question de la repousser au lendemain et d’annuler le 15 kilomètres style libre en départ de masse prévu jeudi. Les organisateurs ont toutefois opté pour le plan A. Selon Harvey, plusieurs skieurs auraient préféré un sprint, car il s’agit d’une épreuve olympique.

«Le 15 kilomètres skate est une bonne discipline pour moi. À court terme, ce pourrait même être mieux pour les points et le classement. Mais le parcours du sprint ici ressemble beaucoup à celui de PyeongChang», a-t-il souligné. Les conditions de jeudi s’annoncent similaires à celles de mercredi, un peu de vent en moins.

Après les trois premières étapes, Harvey occupe le quatrième rang du classement cumulatif du Tour. Le Suisse Dario Cologna domine, un peu plus d’une minute devant le Québécois. Harvey peut toutefois rêver d’un podium, car six petites secondes le séparent du Russe Alexander Bolshunov et du troisième rang. La Norvégienne Ingvild Flugstad Oestberg se trouve au sommet du classement chez les dames.