Le directeur général de la future franchise ECHL de Trois-Rivières Marc-André Bergeron, le président et chef de la direction de l’équipe Mark Weightman et le maire Jean Lamarche ont confirmé lundi que le bail liant la Ville et Deacon Sports and Entertainment était signé. La prochaine étape: confirmer l’adhésion de Trois-Rivières à l’ECHL pour la saison 2021-22.
Le directeur général de la future franchise ECHL de Trois-Rivières Marc-André Bergeron, le président et chef de la direction de l’équipe Mark Weightman et le maire Jean Lamarche ont confirmé lundi que le bail liant la Ville et Deacon Sports and Entertainment était signé. La prochaine étape: confirmer l’adhésion de Trois-Rivières à l’ECHL pour la saison 2021-22.

ECHL à Trois-Rivières: le bail est signé

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — L’entente de principe a été dévoilée au milieu d’une canicule en juillet, l’annonce officielle aura suivi près de cinq mois plus tard... sous une pluie glaciale sur le parvis de l’hôtel de ville! Deacon Sports and Entertainment (DSE) et la Ville de Trois-Rivières ont confirmé lundi soir qu’une entente a été conclue pour l’obtention d’une équipe professionnelle de hockey dans la Ligue ECHL. DSE agira à titre de locataire du Colisée du District 55 et la Ville en demeurera gestionnaire.

«C’est une entente gagnant-gagnant», a répété le maire de Trois-Rivières Jean Lamarche, qui était accompagné du président et chef de la direction de l’équipe à naître, Mark Weightman, de même que du directeur général et vice-président Marc-André Bergeron. 

On apprend que les promoteurs de DSE verseront chaque année, pour une période de cinq ans, 435 000 $ en loyer de base pour occuper le Colisée. Tout dépendant de la rétribution par rapport à la vente de billets de hockey, ce montant pourrait atteindre jusqu’à 650 000 $. L’entente est assortie de deux options de renouvellement de même durée, pour une durée potentielle de 15 ans, comme il avait été mentionné l’été dernier.

«Ça vient donner un sens à cette infrastructure, avec un produit unique au Québec. On s’attend à des retombées économiques très positives.»

Deacon Sports and Entertainment, qui négocie avec Trois-Rivières depuis plusieurs mois pour établir une franchise de la Ligue ECHL en Mauricie, se voit ouvrir les portes du Colisée. Le bail inclut la location des heures de glace, l’utilisation des loges, la gestion de concessions alimentaires, les revenus d’affichage publicitaire, l’exploitation d’une boutique souvenir et de la billetterie. 

Le contrat prévoit également la possibilité pour le groupe DSE d’offrir une programmation de spectacles à saveur sportive, comme des galas de boxe. 



« On a tous les documents, nous pouvons donc avoir le feu vert de la ligue. Ça pourrait survenir dans les prochains jours, dans les semaines à venir au maximum. »
Mark Weightman

Ceci dit, la prochaine étape pour le clan Weightman visera à enclencher le processus avec les dirigeants de la Ligue ECHL afin de confirmer l’adhésion de Trois-Rivières pour la saison 2021-22. C’est dans moins d’un an!

«On a tous les documents, nous pouvons donc avoir le feu vert de la ligue. Ça pourrait survenir dans les prochains jours, dans les semaines à venir au maximum», expliquait Weightman, qui s’est bien gardé d’identifier les Canadiens de Montréal comme futurs partenaires de danse. 

On sait que l’équipe de Trois-Rivières souhaite s’affilier à une franchise de la LNH et de la Ligue américaine, comme l’a rappelé Marc-André Bergeron la semaine dernière. L’avenue d’une équipe indépendante, sans affiliation, n’est pas une option considérée par le groupe. Le public et les observateurs du dossier ECHL s’entendent pour dire que les Canadiens et son club-école du Rocket de Laval seront partenaires dans l’aventure trifluvienne, mais personne ne confirme quoi que ce soit pour l’instant.

«Nous avons plusieurs discussions, mais on se limite à nos commentaires habituels, par respect pour tout le monde dans ce processus», a conclu Mark Weightman.