Rarement satisfait, l'entraîneur Edmond Foyé voyait malgré tout du positif dans le match qui a opposé ses hommes au CS Longueuil.

Dynamo: victoire des filles, match nul des gars

Alors que le Dynamo masculin a disputé un troisième match sans gain depuis le début de sa saison, son équivalent féminin a débuté la sienne avec une victoire, samedi.

Les hommes d’Edmond Foyé ont livré un deuxième verdict nul consécutif, un pointage de 2-2 face au CS Longueuil.

Les filles d’Alfred Picariello ont quant à elles remporté leur rencontre initiale dans la nouvelle Première ligue de soccer du Québec, version féminine, un triomphe de 3-0 devant le FC Sélect Rive-Sud, à Saint-Jean-sur-Richelieu.

À Longueuil, les hommes ont dû se débrouiller avec un joueur en moins à partir de la 52e minute, alors qu’ils menaient 2-1 grâce à des buts de Shadrack M’munga (14e) et Bastien Aussems (45e). Ce dernier a toutefois écopé d’un carton rouge en début de deuxième demie, le point tournant de la rencontre.

«Un de nos joueurs se fait sécher par l’adversaire, il se retrouve au sol et l’équipe adverse continue de jouer», a raconté Foyé en soirée. «Bastien, piqué par ce manque de fair-play, veut faire une faute pour au moins arrêter l’action. Un excès d’engagement inutile, mais la raison pour laquelle il le fait, je la comprends.» Le Dynamo doit alors se débrouiller en désavantage numérique.

Arrive ce qui devait arriver. À la 81e minute, Frederico Moojen, l’un des meilleurs joueurs du circuit, crée l’égalité pour les locaux.

Rarement satisfait, Foyé voyait malgré tout du positif dans cette rencontre. «On progresse de match en match. Je vois une équipe qui est de plus en plus soudée. J’ai vu des bonnes choses. Il y a d’autres choses moins bonnes qui sont liées au manque de connaissance des joueurs entre eux. Mais ça vient. […] Sans ce rouge, on peut vraiment repartir avec les trois points.»

Le premier à Ujeneza

Chez les filles, la défenseure Marie-Sandra Ujeneza, nouvelle retraitée du Rouge et Or, pourra se vanter d’avoir inscrit le premier but de l’histoire du Dynamo dans la PLSQ. Filet inscrit à la 22e minute.

En deuxième demie, la joueuse de l’Université Laval Mireille Patry a doublé l’avance des siennes (49e). Évelyne Viens, une ancienne des Élans de Garneau maintenant dans la NCAA avec l’Université South Florida, a planté le dernier clou dans le cercueil du Sélect Rive-Sud à la 74e minute. Elle a été nommée joueuse du match.

La victoire est douce, mais il y a bien plus aux yeux de Picariello. «C’est surtout important qu’on ait respecté ce sur quoi on a travaillé depuis un mois et demi. Les filles ont joué dans le respect des consignes. J’ai aimé l’enthousiasme, mais il nous reste encore pas mal de choses à travailler», a affirmé le sélectionneur, privé de la jeune sensation Gabrielle Carle en ce début de saison.

Marie-Joëlle Vandal a obtenu le jeu blanc, tandis que Virginie Deschênes a joué un match défensif au goût de son entraîneur.

Les deux formations de Québec disputeront leur prochain match le samedi 19 mai, à la Polyvalente de L’Ancienne-Lorette. Les filles recevront les Lakers du Lac-Saint-Louis à 13h; les gars accueilleront les Griffons du Mont-Royal à 16h.