Laurent Duvernay-Tardif, qui en est à sa cinquième campagne avec les Chiefs de Kansas City, s’est fracturé la jambe droite dans la cinquième semaine de la saison. Même si son nom a été retiré de la liste des blessés, on ignore toujours s’il sera de l’alignement partant de siens dimanche, face aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Duvernay-Tardif de retour face aux Patriots

KANSAS CITY, Mo. — Andy Reid commence habituellement ses conférences de presse d’après-match en dressant la liste des blessés, allant des simples contusions jusqu’aux blessures plus sérieuses qui peuvent garder un joueur à l’écart pour un bon bout de temps.

Après que les Chiefs de Kansas City eurent rossé les Colts d’Indianapolis pour accéder à leur premier match de championnat de l’Association américaine en 25 ans, Reid s’est présenté au lutrin et a dit, en fait, très peu de choses.

«Personne n’est vraiment blessé, a-t-il admis. Tout le monde, avec un peu de chance, s’en est sorti indemne.»

En réalité, les seules équipes qui sont moins amochées que les Chiefs à ce stade-ci de la saison sont celles qui sont en vacances depuis des semaines. Même les joueurs qui sont à l’écart du jeu depuis un certain temps, tel que l’ailier espacé Sammy Watkins, ont retrouvé leur aplomb à temps pour le match de dimanche contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Parmi eux se trouve également le Québécois Laurent Duvernay-Tardif, qui est de nouveau disponible pour les Chiefs, alors que son nom a été retiré de la liste des blessés mardi. Le joueur de ligne offensive de 27 ans sera ainsi disponible pour la finale de l’Américaine, dimanche, contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre.

Le footballeur de Mont-Saint-Hilaire, qui en est à sa cinquième campagne avec les Chiefs, s’est fracturé la jambe droite dans la cinquième semaine de la saison. L’ex-porte-couleurs des Redmen de l’Université McGill évoluait alors comme garde à droite partant. On ignore toujours s’il sera de la formation partante ou non, mais Andrew Wylie a bien joué en son absence.

Néanmoins, le seul fait que le meilleur bloqueur des Chiefs soit de retour sur les lignes de côté leur procurera de la profondeur sur la ligne de mêlée, sans compter qu’il insufflera une bonne dose de confiance à leur attaque.

Le demi de sûreté Ron Parker a été libéré afin de lui faire de la place au sein de la formation.

D’autre part, Reid a mentionné que Watkins semblait être en bonne condition physique, et qu’il n’était pas préoccupé quant à la possibilité qu’il ait aggravé sa blessure à un pied à l’approche du duel contre les Patriots.

«Je crois qu’il est O.K.. Il se sentait bien après la rencontre. Il se sentait également très bien hier, a commenté Reid. Il ressent un peu de douleur à cause du match, mais son pied va bien.»

Berry: la guérison tarde

Si seulement ça pouvait aussi être le cas du pied d’Eric Berry. La seule blessure qui tarde à guérir dans le camp des Chiefs, c’est celle au talon de leur demi de sûreté étoile. Berry s’est déchiré le tendon d’Achille et a raté la quasi-totalité de la dernière campagne, et son talon lui a de nouveau causé des ennuis pendant le camp printanier. Il a tenté de revenir au jeu en fin de saison, mais a de nouveau été contraint de séjourner à l’infirmerie à l’approche de la 17e semaine d’activités. Berry n’a pas joué contre les Colts, non plus. Il demeure néanmoins l’un des principaux atouts des Chiefs, qui se préparent à accueillir leur premier match de championnat de l’Américaine.

«Nous étions en communication constante avec lui pendant le processus (de guérison), mais le plus important, c’est qu’il sache que lorsqu’il sera prêt à jouer, alors il pourra le faire, se protéger adéquatement et jouer au niveau qu’il souhaite atteindre», a évoqué Reid.

«Il n’était pas là où il voulait être (samedi), et il a été très honnête avec notre équipe médicale. S’il est en mesure de jouer, alors il jouera. S’il ne peut pas, alors il s’absentera. Je suis fier des gars qui l’ont remplacé, car ils ont démontré un niveau de jeu très élevé.»

Reid a toutefois refusé de s’avancer sur l’identité de sa formation partante lundi, puisque les Chiefs ont obtenu congé mardi. En conséquence, Berry pourra véritablement soumettre son talon à un test à l’entraînement mercredi après-midi.

La première mise à jour de la liste des blessés sera également disponible mercredi. Outre la blessure de Berry, cette liste d’être passablement vierge pour les Chiefs. Ceux-ci accueilleront les Pats au Arrowhead Stadium, et le vainqueur participera au Super Bowl LIII le 3 février.