Dustin Johnson a mérité au moins un gain dans une 13e saison d’affilée.
Dustin Johnson a mérité au moins un gain dans une 13e saison d’affilée.

Dustin Johnson remporte le Championnat Travelers 

CROMWELL, Conn. - Dustin Johnson a joué 67 et a remporté le Championnat Travelers par un coup devant Kevin Streelman, dimanche.

Johnson a obtenu six oiselets, dont quatre sur le premier neuf. Il a inscrit un total de 261, - 19.

L’Américain n’était que 79e après la première ronde. Il s’est donné un élan majeur avec un 61 samedi.

Johnson a remporté l’Omnium des États-Unis en 2016, parmi ses 21 victoires à la PGA.

Il a mérité au moins un gain dans une 13e saison d’affilée. En 2019, il a gagné à Mexico, en mars.

«Je suis très fier de moi et je veux que cette série continue, a dit le vainqueur. J’espère quand même que je devrai attendre moins longtemps avant ma prochaine victoire.»

Arnold Palmer et Jack Nicklaus ont soulevé au moins un trophée lors de 17 saisons de suite.

Streelman (67) a dû se contenter de trois oiselets, incluant un seul en première moitié de parcours. Au dernier trou, son roulé a raté de peu, à partir de 37 pieds.

«Une deuxième place c’est agréable mais en même temps, c’est un peu décevant de passer si près», a t-il confié.

Streelman a gagné le tournoi en 2014, grâce notamment à une séquence de sept oiselets consécutifs.

Il y avait tout de même quelques spectateurs au Championnat Travelers. Des gens ont ainsi pu regarder le tournoi de leur cour arrière.

Le Canadien MacKenzie Hughes (67) a fini à égalité au troisième rang avec Will Gordon (64, pour 263).

Pour Hughes, un Ontarien, la semaine a débuté avec un brillant 60. Il a fini le tournoi avec panache en calant un roulé de 43 pieds, au 18e.

Rory McIlroy a joué 67 pour 267, - 13. Il a conclu à égalité en 12e place.

McIlroy a obtenu un aigle mais quatre trous plus tard, il a commis un double boguey.

«J’ai réussi de très bons coups, mais j’ai aussi fait des erreurs très stupides», a résumé le Nord-Irlandais.

Phil Mickelson a inscrit un deuxième 71 de suite, terminant en 24e position. Il en était à son premier tournoi depuis qu’il a eu 50 ans, le 16 juin.

«Je vois ça comme du progrès, a dit “Lefty”. C’est sûr que le but est de gagner, mais il faut se rappeler que j’ai raté plusieurs coupures. Je n’ai pas montré le niveau que je souhaite mais quand je ratais mes coups, c’était beaucoup moins flagrant que récemment.»

Le Canadien Roger Sloan a signé une carte de 73 pour la normale au total, 280. Ça lui vaut la 66e place.

C’était le troisième tournoi depuis la relance du circuit. Le prochain va démarrer jeudi - la Classique Rocket Mortgage, à Detroit.