Dustin Johnson a joué les deux derniers trous dans la noirceur après que la pluie eut retardé la ronde finale et il a remis une carte de 63 (-8) pour gagner par 11 coups.
Dustin Johnson a joué les deux derniers trous dans la noirceur après que la pluie eut retardé la ronde finale et il a remis une carte de 63 (-8) pour gagner par 11 coups.

Dustin Johnson gagne et redevient numéro un mondial

Doug Ferguson
Associated Press
NORTON, Mass. - Dustin Johnson a eu l’air aussi dominant qu’à l’habitude et rien n’a pu l’arrêter lors de l’Omnium Northern Trust, dimanche.

Johnson a joué les deux derniers trous dans la noirceur après que la pluie eut retardé la ronde finale et il a remis une carte de 63 (-8) pour gagner par 11 coups.

Johnson a signé une 22e victoire en carrière sur le circuit de la PGA et elle n’a jamais été plus facile que celle-ci. Il a gagné son cinquième tournoi des séries de la Coupe FedEx et il est redevenu le numéro un mondial.

Johnson a montré un pointage cumulatif de -30, loin devant Harris English, qui a terminé deuxième en vertu d’une ronde de 69.

Doté d’une avance de cinq coups devant English à l’aube de la quatrième ronde, Johnson n’a commis aucun boguey et il a réussi six oiselets et un aigle.

Johnson est aussi passé près d’égaler deux records de la PGA. Il est passé à un coup du pointage cumulatif de -31 établi par Ernie Els à Kapalua, en 2003, et du pointage total de 253 établi par Justin Thomas à l’Omnium Sony, en 2017.

Daniel Berger a joué 67 et il s’est emparé seul du troisième échelon. Il a montré un pointage cumulatif de -18.

Le Canadien Mackenzie Hughes a ramené une carte de 69 et il s’est hissé à égalité en 13e position, à -13. Son compatriote Corey Conners (67) a terminé l’événement à égalité en 25e place, à -11.