La gardienne Emerance Maschmeyer est réconfortée après la défaite des Canadiennes.

Dure défaite des Canadiennes

Pour la troisième année consécutive, et la septième fois au cours des neuf dernières années, les hockeyeuses canadiennes ont vu leur quête de l'or en Championnat mondial freinée en finale par les Américaines. Une défaite d'autant plus difficile à encaisser qu'elle s'est produite en sol canadien.
«Ça fait encore plus mal de perdre devant nos partisans», a commenté la capitaine du Canada, la Beauceronne Marie-Philip Poulin, après la défaite de 1-0 subie en prolongation. «C'est dur après avoir travaillé si fort de devoir se contenter de la médaille d'argent.»
C'est l'attaquante Alex Carpenter qui a mis fin aux espoirs des Canadiennes de remporter le Championnat mondial de hockey à la maison.
La fille de l'ex-joueur de la LNH Bobby Carpenter a inscrit le but gagnant à 12:30 de la période de prolongation au Sandman Centre de Kamloops, en Colombie-Britannique.
«C'est une défaite difficile. Je sentais pour la première fois qu'il se passait quelque chose de très, très spécial dans notre vestiaire. Nous voulions vraiment compléter le travail», a déclaré l'attaquante Meghan Agosta.
Les Américaines, invaincues durant le tournoi, ont surclassé leurs adversaires 23-2 au chapitre des buts.
Les États-Unis et le Canada se sont affrontés lors des 17 dernières finales du tournoi; les Canadiennes ont remporté les huit premières confrontations, mais le momentum s'est depuis transporté de l'autre côté de la frontière.
Une affaire de gardiennes
Contrairement à la finale de l'an dernier, qui s'était terminé 7-5 en faveur des Américaines, celle de cette année a été l'affaire des gardiennes. L'Albertaine Emerance Maschmeyer a effectué 33 arrêts à sa première finale des Mondiaux en carrière, tandis que son opposante, Alex Rigsby, a bloqué les 32 lancers dirigés vers elle.
Le Canada menait 21-14 au chapitre des lancers après deux périodes, mais a été surclassé 20-11 en troisième période et en prolongation.
La Russie a remporté le bronze après avoir battu la Finlande 1-0 en tirs de barrage. La Suède, la République tchèque et la Suisse ont pris les cinquième, sixième et septième rangs.