Charles Philibert-Thiboutot a savouré sa victoire au terme du 1500 m des Championnats canadiens d’athlétisme, à Ottawa, dimanche. En plus d’avoir réussi un temps de 3:46,19, il s’est assuré d’une place aux Championnats NACAC.

D’une pierre deux coups au 1500 m pour Philibert-Thiboutot

Charles Philibert-Thiboutot a fait d’une pierre deux coups, dimanche, à Ottawa. Non seulement le spécialiste de demi-fond a-t-il remporté la finale du 1500 mètres des Championnats canadiens d’athlétisme pour une troisième année de suite, mais il a aussi mérité son laissez-passer pour le rendez-vous NACAC du mois d’août, à Toronto.

Et ces Championnats d’athlétisme d’Amérique du Nord, centrale et des Caraïbes n’acceptent pas qui veut y aller. Pour se classer, le coureur de Québec devait réaliser un standard international ou remporter le titre national.

«C’est super le fun, en plus, les Championnats NACAC auront lieu à Toronto. Je suis très content de la manière dont j’ai géré ma course. En championnat, le temps n’est pas la référence, mais plutôt la tactique et la stratégie. Je suis passé en tête avec 600 mètres à faire, ce qu’on ne voit pas souvent. Je suis très satisfait de ma gestion de la course», expliquait-il, dimanche après-midi.

Philibert-Thiboutot n’a pas été épargné par les blessures au cours de la dernière année. Il a consacré les mois de mars et avril pour se rétablir et le voilà bien en selle.

«J’ai fait ma première course de la saison en juin, c’est assez tardif dans notre sport, mais en dehors de ça, tout va pour le mieux», a noté celui dont le chrono de 3:46.19 lui permettait de réussir le triplé à cette épreuve.

En Europe

À la fin du mois de juillet, Philibert-Thiboutot participera à une série de compétitions européennes avec quelques athlètes du club d’athlétisme de l’Université Laval, qui est dirigé par l’entraîneur Félix-Antoine Lapointe. Mais avant, une nouvelle rencontre de haute performance aura lieu au PEPS, vendredi, et regroupera des athlètes québécois, ontariens, américains.

Philibert-Thiboutot n’a pas été le seul athlète du club de l’UL à grimper sur le podium, en fin de semaine, aux Nationaux d’Ottawa. Jean-Simon Desgagnés (argent à l’épreuve de 3000 m steeple), Philippe Jean (argent au lancer du marteau) et Peter Naska Malonge (bronze au triple saut) l’ont également fait. Pour sa part, Jessy Lacourse a terminé quatrième à la course féminine de 3000 steeple avec un record québécois de 9:59,37.

«Nos résultats aux Championnats canadiens sont très satisfaisants. Notre seule véritable chance de médaille d’or était au 1500 m, et Charles la remporté pour la troisième fois de suite. Parmi les autres, la médaille d’argent de Jean-Simon Desgagnés est intéressante puisqu’il n’en est qu’à sa première saison chez les seniors. Il a été recrue de l’année universitaire au Canada en 2017, champion panaméricain junior en 2017, c’est très encourageant pour le futur. Il marche dans les traces de Charles, et je dirais qu’au même âge [19  ans], il est à la même place, voire en avance», estimait le coach Lapointe.