L’ex-Remparts Anthony Duclair aimerait bien avoir le surdoué de l’Océanic de Rimouski Alexis Lafrenière comme coéquipier à Ottawa la saison prochaine.
L’ex-Remparts Anthony Duclair aimerait bien avoir le surdoué de l’Océanic de Rimouski Alexis Lafrenière comme coéquipier à Ottawa la saison prochaine.

Duclair verrait bien Lafrenière à Ottawa

L’ex-Remparts Anthony Duclair aimerait bien avoir le surdoué de l’Océanic de Rimouski Alexis Lafrenière comme coéquipier à Ottawa la saison prochaine alors que les Sénateurs ont 27% des chances de remporter la loterie pour le premier choix du prochain repêchage.

«Oui, bien sûr que je suis ce qui se passe en vue du repêchage. J’ai hâte de voir ce que ça donnera puisqu’on a deux choix dans le «top 5». C’est très excitant pour nous», a déclaré Duclair lors d’une conférence de presse via le logiciel Zoom jeudi midi.

«On voit tous les prospects qui s’en viennent, dont Alexis Lafrenière. Ce serait l’fun qu’il devienne un Sénateur d’Ottawa. Je ne sais pas ce qui va arriver, mais je suis ça de très près», a enchaîné le Montréalais qui est demeuré à son condominium de la capitale fédérale pendant le confinement.

Questionné à savoir ce qu’il aurait envie de dire à l’espoir numéro un du prochain repêchage, Duclair, qui a lui-même gradué très rapidement dans la LNH après son stage junior, n’y est pas allé par quatre chemins. «Il faut travailler fort et avoir du «fun». Parce que tu ne sais jamais ce qui va arriver avec les questions de blessures et de contrats.»

Pierre-Luc Dubois, qui a été le troisième choix du repêchage de 2016, ne s’inquiète pour sa part pas trop pour Lafrenière. «Je le connais un peu et il fait beaucoup de bonnes choses sur la glace. Si j’avais quelque chose à lui dire, ce serait de contrinuer de travailler fort et d’écouter les vétérans quand il arrivera à son premier camp. À part de ça, je sais qu’il a une bonne tête sur les épaules.»

Grigo

Anthony Duclair avait aussi quelques mots à dire concernant Mikhail Grigorenko, qui a été son coéquipier durant deux saisons avec les Remparts de Québec et qui vient de ratifier une entente avec les Blue Jackets de Columbus après trois saisons passées dans la Kontinental Hockey League (KHL) avec le CSKA de Moscou.

«J’ai joué avec lui et Frédérick Roy quand j’avais 16 ans, c’est un gars qui est tellement talentueux. J’avoue que je ne l’ai pas suivi au cours des dernières années, mais à Québec, il était vraiment incroyable. C’est un gros gars qui protège bien la rondelle et il va donner beaucoup à l’attaque de Columbus», conclut Duclair.