David Noël a inscrit son 11e but de la saison dans la victoire.

Un creux en deuxième coûte cher au Drakkar

Le Drakkar a échappé la première rencontre du programme double qu'il dispute aux Foreurs, s'inclinant 2-1 vendredi à Val-d'Or. Un passage à vide en période médiane a coûté cher aux hommes de Martin Bernard.
Le match avait pourtant débuté en lion pour Baie-Comeau, Ivan Chekhovich ouvrant le pointage dès la 47e seconde. Le Russe a reçu cadeau de la rondelle du défenseur recrue David Noël tout juste devant le gardien Étienne Montpetit, qu'il a déjoué en lui faufilant le disque entre les jambières. Toutefois, le Drakkar n'allait plus faire bouger les cordages du match, malgré 30 autres tirs.
«On a bien joué en première et en troisième, mais on a été moins bons en deuxième, on était moins dans notre identité et ça a fait une différence», a souligné l'entraîneur-chef du Drakkar, qui demeure toujours à un point du Phoenix de Sherbrooke et du 16e rang au classement général.
«Ils ont marqué le premier but sur une bad luck en désavantage numérique, avec une rondelle qui rebondit d'une drôle de façon et sur leur deuxième, c'est un jeu mou dans notre zone qui l'a causé», a ajouté Bernard.
Belles chances bousillées
Le Drakkar a bousillé quelques belles chances, notamment Simon Chevrier (sept tirs au but hier, mais aucun dangereux), qui a raté la cage en deuxième alors qu'il était seul devant Montpetit. «Il faut absolument capitaliser sur les chances qu'on reçoit et ce soir, dans un match serré comme celui-là, ça s'est joué là-dessus.»
Noël a créé l'égalité pour les Foreurs, qui jouaient alors avec l'avantage d'un homme. Sur le but, l'imposant Alexis Pépin était planté directement devant Antoine Samuel, qui a réussi 35 arrêts. Tommy Lemay a inscrit le but de la victoire à 10:51, au terme d'une séquence où le Drakkar était incapable de dégager son territoire.
Les deux mêmes formations se retrouvent samedi soir, de nouveau sur la glace du Centre Air Creebec. Justin Blanchette sera devant la cage du Drakkar.