Ivan Chekhovich a récolté deux mentions d’aide dans la défaite.

Premier échec de la saison pour le Drakkar

BAIE-COMEAU — Le Drakkar de Baie-Comeau n’est finalement pas invincible. Après quatre gains consécutifs en début de saison, il a connu samedi à Blainville-Boisbriand son premier échec, récoltant tout de même un point dans ce revers de 4-3, en fusillade, aux mains de l’Armada.

Les locaux menaient pourtant cette rencontre 3-1 avec deux minutes à jouer, mais Yaroslav Alexeyev n’en avait pas encore fini. Il a d’abord créé l’égalité à 18:01. Ensuite, malgré le fait que les joueurs de l’Armada étaient en avantage numérique, ces derniers ne forçaient en rien le jeu, laissant le Drakkar manœuvrer à sa guise. Alexeyev en a profité pour compléter un tour du chapeau avec 6,7 secondes à faire.

Avec ses cinq buts, le grand copain d’Ivan Chekhovich est le meilleur buteur de la LHJMQ tandis que Chekho est le meilleur marqueur du circuit avec 10 points, lui qui a récolté deux mentions d’aide dans cette rencontre.

«Il faut lever notre chapeau au gardien de l’autre côté (Émile Samson, auteur de 34 arrêts). Il a fait de très gros arrêts, avec en plus deux vols en supplémentaire (contre Alexeyev et Jordan Martel)», a lancé le pilote du Drakkar, Martin Bernard.

«On s’est bien battus, on n’a jamais abandonné», a poursuivi l’entraîneur-chef. «Et on a vu dans ce match qu’on a pris de la maturité parce qu’on ne s’est pas effondrés quand c’est venu 3-1 avec sept minutes à faire. On aurait même pu gagner avec un peu de chance en supplémentaire. On rentre d’un voyage avec trois points sur quatre et c’est positif.»

L’Armada avait pris les devants en première avec le but de Charles-Antoine Giguère, inscrit en désavantage numérique à 18:33. Avant de battre Justin Blanchette d’un tir des poignets, Giguère a réussi à déjouer le défenseur recrue Jérémy Michaud qui, à sa décharge, n’a reçu aucun support de Xavier Bouchard sur la séquence.

En deuxième, le Drakkar est parvenu à réduire le nombre de tirs accordés tout en créant l’égalité. Alexeyev a bien suivi Gabriel Fortier en zone ennemie, récupéré une rondelle libre dans le haut de l’enclave et trompé Samson d’un lancer du côté de la mitaine.

Blainville-Boisbriand s’était procuré une priorité de deux buts au dernier tiers par l’entremise de Samuel Desgroseilliers, son premier en carrière dans le junior majeur, et Rémy Anglehart.