D’Artagnan Joly a créé l’égalité à 17:31 de la troisème période, lui qui a été lancé en échappée par une belle passe d’Édouard St-Laurent.

Martel donne la victoire au Drakkar en prolongation

BAIE-COMEAU — Le Drakkar a bien failli se mordre les doigts, mais il est finalement parvenu à arracher un gain de 5-4, en prolongation, aux Saguenéens de Chicoutimi, mardi soir.

Les hommes de Martin Bernard menaient 3-2 avec moins de cinq minutes à faire à la rencontre, mais deux pénalités coup sur coup ont permis aux Sags de prendre les devants. D’Artagnan Joly a toutefois créé l’égalité à 17:31, lui qui a été lancé en échappée par une belle passe d’Édouard St-Laurent. Et Jordan Martel a joué aux héros avec son second filet de la soirée, en prolongation, montant la rondelle d’un bout à l’autre de la patinoire avant de le loger dans la lucarne.

«Je suis content de la façon dont on a joué en général, mais on panique quand on est en situation d’avance et on se met à regarder un peu trop l’adversaire», a déclaré l’entraîneur-chef du Drakkar. «Ce n’est pas de la mauvaise volonté, mais les gars ne veulent pas faire d’erreurs. Il faut encore travailler l’aspect mental du match. Qu’il reste cinq minutes au match ou 55, ça ne change rien.»

Le Drakkar a entrepris le match sur les chapeaux de roues, marquant deux fois en l’espace de 2:33 au début de la première. St-Laurent, un joueur transformé depuis une dizaine de jours, a d’abord inscrit son troisième but en cinq matchs, à 1:09, sur une descente en surnombre. À peine une minute plus tard, Zachary Bouthillier a mal paru sur le tir de Christopher Benoît.

Temps d’arrêt

Le pilote des Sags, Yanick Jean, a demandé un temps d’arrêt pour dire à ses hommes que le match était commencé. Ils ont répondu à 15:03, par l’entremise de Kelly Klima, mais Jordan Martel a redonné deux buts de priorité aux locaux avant le son de la sirène.

Le Drakkar aurait pu clouer le cercueil des Saguenéens en début de deuxième lorsque Jérémy Diotte a écopé de quatre minutes de pénalités, mais le gros but n’est pas venu malgré de bonnes chances. «Il faut développer l’instinct de finir ça là, a reconnu Bernard. C’est le lot des jeunes équipes de ne pas avoir encore cette hargne-là. On va essayer de la développer.»

Dans ce second engagement dominé 14-6 par Baie-Comeau au tableau des lancers, les visiteurs ont été les seuls à toucher la cible avec le but de Morgan Nauss. Kevin Klima et Zachary Lavigne ont marqué pour Chicoutimi en troisième.

NOTES : Le Drakkar a embauché deux joueurs autonomes, soit le gardien Alex-William Maheux (Montréal-Nord junior AAA) et l’attaquant Nolan Gardiner libéré par les 67ers d’Ottawa… Le tableau indicateur du Centre Henry-Leonard, qui sera remplacé dans les prochains jours, a fait des siennes durant de longues minutes, refusant de donner le temps à faire ou le pointage, se contentant d’afficher l’heure. Le chronométrage s’est alors fait manuellement.