Les Foreurs ont bombardé Antoine Samuel de 46 rondelles.

Long après-midi pour le Drakkar

Embouteillé la plupart du temps dans sa zone, le Drakkar a connu un long après-midi samedi. Battu 4-0 par les Foreurs de Val-d'Or, il a subi l'affront d'un blanchissage pour la septième fois en 2015-2016.Les Foreurs, qui ont égalé une marque d'équipe avec une 46e victoire en saison régulière, ont bombardé Antoine Samuel de 46 rondelles. Sans sa prestation, l'écart aurait été encore plus grand.
Pour sa part, Étienne Montpetit (25 arrêts) n'a pas eu à se surpasser outre mesure pour signer son quatrième jeu blanc de la campagne.
«Ça fait deux semaines qu'on travaille sur les mêmes choses dans notre zone et certains ne comprennent pas encore. Mettre son bâton sur la glace, ce n'est pas compliqué pourtant», a déclaré l'entraîneur-chef par intérim Steve Ahern, qui rappelle toutefois que sa formation faisait face à une solide équipe, «contre qui il ne faut pas faire d'erreurs».
Pour sa part, Mario Durocher n'était pas vraiment plus satisfait que la veille de la sortie des siens. «On ne peut pas se permettre de donner autant de revirements dans notre zone. À ce stade-ci de l'année, il faut absolument être plus sharp. On n'a pas porté attention aux détails.»
Samuel a dû se dresser dès le départ, car les Foreurs l'ont poivré de 22 tirs au premier engagement, dont quatre du franc-tireur Julien Gauthier. Le seul à le battre a été l'ex-Océanic François Beauchemin, qui a tiré profit du cafouillage de Justin Doucet dans son territoire.
Belle chance ratée
En deuxième, le Drakkar a raté une excellente occasion de créer l'égalité quand les Foreurs lui ont accordé trois supériorités numériques consécutives, dont un cinq contre trois de 1:37. Durant ce double avantage, les locaux n'ont cependant pris qu'un seul lancer, qui a abouti dans le plastron de Montpetit.
«Les gars sont assez stressés en avantage numérique, ils ont de la pression et il faut aussi dire qu'on n'a pas pratiqué le jeu de puissance dernièrement. Il y a bien d'autres choses sur lesquelles on doit mettre l'emphase», a signalé Ahern.
Val-d'Or a fait cher payer ce manque d'opportunisme du Drakkar en répliquant avec deux buts, ceux d'Anthony Beauregard et de Filip Pyrochta. C'en était fait des Nord-Côtiers, qui encaissaient ainsi un 25e revers à domicile cette saison. Mathieu Nadeau a complété le pointage en troisième.