Le trio de Gabriel Fortier (photo), Ivan Chekhovich et Nathan Légaré a tout fait offensivement pour le Drakkar dans cette rencontre, marquant tous les buts.

Les Mooseheads frustrent le Drakkar

BAIE-COMEAU — Le Drakkar de Baie-Comeau croyait bien être en mesure de prolonger à cinq sa série de victoires, mais les Mooseheads de Halifax ne l’entendaient pas de cette oreille. Les visiteurs de la Nouvelle-Écosse ont marqué deux buts en 58 secondes en fin de troisième pèriode, dimanche, pour se sauver de la Côte-Nord avec un gain de 5-4.

Le trio de Gabriel Fortier, Ivan Chekhovich et Nathan Légaré a tout fait offensivement pour le Drakkar dans cette rencontre, marquant tous les buts des locaux et éblouissant les 2004 spectateurs présents. Chekhovich a déployé toute sa rapidité en récoltant deux buts et deux passes, tandis que Légaré a tiré profit de son gabarit pour marquer deux fois en plus d’obtenir une mention d’aide. Le chef d’orchestre Fortier a récolté deux passes.

Toutefois, Raphaël Lavoie et Ben Higgins, à 14:17 et 15:15 de la troisième respectivement, ont tout bouleversé le beau scénario. Le but gagnant a été inscrit durant une mêlée devant le but de Francis Leclerc.

«Les petits détails ont fait la différence», a analysé l’entraîneur-chef Martin Bernard, par ailleurs satisfait de l’effort général de ses troupiers. «Sur leur troisième but, c’est un lancer qu’on n’a pas bloqué, le quatrième, c’est un revirement à notre ligne bleue et sur le cinquième, si on fait le ménage devant le but, il ne se passe rien. Ce sont seulement des petits détails, mais ça nous coûte le match», a-t-il fait valoir.

Soirée difficile

Bernard n’a pu que constater que si certains ont relevé le défi qui les attendait dimanche, comme le trio de Fortier, dont les trois membres ont terminé le match avec un différentiel de + 4. À l’autre bout du spectre, des gars comme D’Artagnan Joly et Jordan Martel ont conclu la journée à - 3.

«Aujourd’hui, tous les gars avaient un challenge. Le trio de (Christopher) Benoît avait un bon défi avec (Otto) Somppi et (Filip) Zadina et les deux Fortier (Gabriel et son frère Maxime des Mooseheads), on voulait savoir qui était le meilleur et Gabriel est ressorti haut la main», a-t-il indiqué.

«Donc, Joly et Martel jouaient contre (Xavier) Parent, Higgins et (Connor) Moynihan. Ils auraient dû générer de l’offensive, mais pour une raison obscure, ils n’en ont pas généré», a ajouté le pilote.

Avec moins de deux minutes à faire dans un premier vingt où il tenait bien son bout, le Drakkar a cédé le premier lorsque Leclerc a laissé filer le tir de la recrue Parent. 

Nullement découragés, les locaux sont revenus en deuxième avec une mitraille de 20 tirs sur Alexis Gravel, marquant trois fois. Légaré s’est imposé dans l’enclave pour faire 1-1 et Chekhovich a enchaîné en montrant toute sa vitesse. Le Russe avait été lancé par une belle passe de Gabriel Fortier.

Arnaud Durandeau a créé l’égalité pour les Mooseheads à 12:47, mais à peine 19 secondes plus tard, Chekhovich a redonné les devants aux siens avec son second filet du duel, encore une fois bien alimenté par Fortier. En toute fin de période, Simon Chevrier croyait bien avoir marqué, mais la lumière verte s’est allumée avant que la rondelle ne franchisse la ligne rouge.

NOTE : Luke Kirwan n’est plus un membre du Drakkar. L’attaquant acquis des Remparts de Québec dans l’échange impliquant Antoine Samuel a plié bagage après la rencontre de vendredi. Si l’Américain a démontré un certain talent durant son court passage à Baie-Comeau (16 points en 19 matchs), il en était tout autrement de son ardeur au jeu, pas souvent au rendez-vous.