Jon Goyens, l’entraîneur-chef du Drakkar, n’a guère apprécié voir certains de ses hommes faire la jasette et des sourires à leurs ex-coéquipiers Shawn Element et Yan Aucoin.

Le Drakkar victime du premier gain du Titan sur la route [VIDÉO]

BAIE-COMEAU — Le Drakkar de Baie-Comeau a subi l’odieux d’être la première équipe à subir une défaite aux mains du Titan d’Acadie-Bathurst à domicile cette saison, s’inclinant 5-3 devant 1325 partisans particulièrement déçus. Il s’agit du premier gain du Titan sur la route, à sa 12e sortie à l’étranger.

Le Drakkar s’est compliqué considérablement la vie face à l’équipe de queue au classement général. Il a mal géré les moments clés de cette rencontre, accordant rapidement le but égalisateur après avoir pris les devants à deux reprises et cédant une autre fois en fin de deuxième pour redonner les devants au Titan. De plus, Dakota Lund-Cornish n’a pas encore su sauver la mise pour les siens.

Anderson MacDonald a lancé les hostilités au premier vingt pour les visiteurs, profitant d’une supériorité numérique pour ce faire.

«La première période nous a fait mal parce que c’est là généralement qu’on établit notre identité, mais là, on ne se rendait pas au but et on ne bougeait pas la rondelle», a lancé un Jon Goyens plutôt dépité après la rencontre. «On s’est encore tiré dans le pied en devant tuer 10 minutes en désavantage dans le match. On n’est pas content. On a pris une équipe à la légère et ils nous ont donné une leçon.»

Six buts en deuxième

Six buts ont été marqués dans un second tiers un peu fou. Julien Létourneau en a enfilé deux pour le Drakkar, l’autre étant l’œuvre d’Antoine Rochon. MacDonald, l’ex-Drakkar Shawn Element et Benjamin Roode ont inscrit ceux du Titan, qui n’espérait probablement pas retraiter au vestiaire avec une avance d’un but et 20 minutes à faire, et encore moins la conserver jusqu’à la fin. Element a complété dans un filet désert.

«On allait chercher un peu de momentum et d’énergie en deuxième, mais ce n’était pas assez. Un prochain shift après [un moment important], tu dois être prêt. […] Eux, ils n’ont jamais arrêté, ils ont juste joué, ils ont compétitionné», d’enchaîner le pilote.

Ce dernier n’a guère apprécié non plus de voir certains de ses hommes faire la jasette et des sourires à leurs ex-coéquipiers Element et Yan Aucoin. «C’est malheureux. Tu as le droit d’avoir des amis dans la ligue, mais quand la rondelle tombe, tu compétitionnes. Tu peux te parler après, mais pas pendant. C’est pas le temps de faire du Facetime sur la glace.»

NOTES: Brandon Frattaroli et Charles-Antoine Giguère ont fait un retour au jeu mercredi. Zacharie Charest a été rappelé pour pallier en partie l’absence des trois joueurs européens…Lors de la première pause du premier vingt, Element et Aucoin ont reçu une belle ovation de leurs anciens partisans du Centre Henry-Leonard. Après le match, ils ont respectivement reçu les première et troisième étoiles.