L’entraîneur-chef du Drakkar, Martin Bernard entend donner toutes les chances au jeune cerbère, Justin Blanchette, qui a cédé trois fois sur 26 lancers, dimanche.

Le Drakkar s’est battu jusqu’à la fin

BAIE-COMEAU — Même s’il n’avait pas l’ascendant dans ce match, le Drakkar de Baie-Comeau a tout de même donné quelques sueurs froides aux Screaming Eagles du Cap Breton, qui l’ont emporté 5-2 dimanche après-midi sur leur patinoire du Centre 200.

Édouard St-Laurent (6e) avait porté le pointage 3-2 à la quatrième minute du dernier tiers et tout était encore possible pour les troupiers de Martin Bernard. Mais Isiah Campbell a marqué le but d’assurance avec 1:42 à faire.

«On a bien entrepris le match, on bougeait la rondelle plus rapidement qu’à Bathurst, comme on l’avait demandé, mais le deuxième et le troisième buts ont affecté le moral des troupes», a souligné l’entraîneur-chef du Drakkar. «On a toutefois connu une bonne troisième période et avoir été un peu plus opportunistes, on aurait pu créer l’égalité. On a eu de bonnes chances.»

Bernard refuse de blâmer Blanchette

Bernard refusait de blâmer son gardien partant Justin Blanchette pour ces deux buts, lui qui bénéficiait de deux départs consécutifs pour la première fois depuis le début de la saison. Le coach entend donner toutes les chances au jeune cerbère, qui a cédé trois fois sur 26 lancers.

«Je me souviens qu’Antoine [Samuel] en a donné des buts comme ça, a-t-il rappelé. Justin va être devant le filet demain [lundi, à Charlottetown] et je suis convaincu qu’il va se relever.»

Le tableau des tirs indiquait 50-20 en faveur des Screaming Eagles, mais ce n’était pas si inégal comme duel. Dans les Maritimes, on a l’habitude d’être généreux envers les locaux. «J’ai vraiment de la misère à voir comment ils auraient pu prendre 50 lancers, mais on ne se préoccupe pas de ce tableau-là», a fait valoir le pilote.

Un retour finalement payant pour Ty Fournier

À force de se battre pour le retour, Jordan Ty Fournier est parvenu à ouvrir la marque à 7:19 du premier vingt. Une dizaine de minutes plus tard, Jordan Martel a enfilé son 23e pour créer l’égalité mais il a fallu peu de temps avant que Declan Smith redonne la priorité aux Eagles, en désavantage numérique. Blanchette y est allé d’une drôle de cabriole pour tenter de stopper son tir frappé, sans succès.

Blanchette n’a de nouveau pas très bien paru sur le troisième but, inscrit par Olivier Bourret d’un lancer frappé bas. Bernard en avait assez vu et a expédié dans la mêlée Xavier Bolduc, qui a bien fait en stoppant 22 tirs sur 23, donnant ainsi à son équipe la chance d’arracher au moins un point.

NOTES : Shaun Miller a complété le pointage dans un filet désert. L’entraîneur adjoint Martin Cadorette a été atteint à la tête par une rondelle dégagée par un joueur de Cap Breton en fin de deuxième. Il est revenu derrière le banc en troisième… Le Drakkar a réclamé Joakim Paradis des Saguenéens de Chicoutimi au repêchage des joueurs libérés.