Sur la séquence, Xavier Bouchard a de nouveau fait preuve de mollesse, perdant le disque à la ligne bleue adverse et surtout, prenant tout son temps pour se replier pendant que les Voltigeurs attaquaient à trois contre deux.

Le Drakkar l'échappe contre les Voltiguers

BAIE-COMEAU – Les Voltigeurs de Drummondville ont comblé un écart d’un but en troisième période pour se sauver avec un gain de 5-3 aux dépens du Drakkar de Baie-Comeau, dimanche à leur domicile du Centre Marcel-Dionne.

Le Drakkar menait 2-1 après 40 minutes et parvenait à tenir le coup, mais si l’adversaire menait 25-12 au chapitre des tirs. Les locaux ont toutefois réussi à créer l’égalité en début de troisième à leur sixième avantage numérique de la rencontre grâce à Xavier Simoneau, qui a aussi récolté trois mentions d’aide dans ce duel.

C’est cependant le second du match de Rémy Anglehart, cinq minutes plus tard, qui a fait mal au Drakkar. Sur la séquence, Xavier Bouchard a de nouveau fait preuve de mollesse, perdant le disque à la ligne bleue adverse et surtout, prenant tout son temps pour se replier pendant que les Voltigeurs attaquaient à trois contre deux.

«On a pris trop de punitions aujourd’hui [six avantages numériques concédés] et quand tu joues avec le feu, tu finis éventuellement par te brûler», n’a pu que constater l’entraîneur-chef Jon Goyens. «C’était aussi trop facile pour l’autre équipe autour et derrière notre but. On a quand même démontré de l’énergie, même si on ne patinait pas autant qu’hier [vendredi].

«Est-ce un peu de fatigue? Je ne sais pas, mais ça n’excuse rien», a enchaîné le pilote, qui refuse toutefois de jeter la pierre à ses hommes. «On a peut-être eu 10 minutes de mauvais hockey dans ce match. On va évaluer ce qui s’est passé, mais il ne faut pas être trop sévère non plus.»

Le Drakkar a pris les devants à 16:16 premier vingt avec le premier de la campagne de Christopher Merisier-Ortiz. Le tir le long de la bande du défenseur a dévié sur un joueur adverse avant de prendre une trajectoire en lob pour passer par-dessus Anthony Morrone et finalement tomber derrière le gardien, de l’autre côté de la ligne rouge.

Les deux formations ont touché la cible une fois à l’engagement médian. Anglehart a trompé Dakota Lund-Cornish dans la lucarne après que la rondelle soit apparue devant lui dans l’enclave. Merisier-Ortiz a toutefois relancé les siens en avant lorsque son tir voilé de la ligne bleue a trompé la vigilance de Morrone.

Même s’il a subi la défaite, Lund-Cornish a peu de choses à se reprocher, lui qui a fait face à 35 tirs. Le cerbère a été d’office durant les deux matchs de ce périple en l’absence de Lucas Fitzpatrick, légèrement blessé, et il a fait oublier ses précédents départs, plutôt ratés. «Daks a très bien fait et il a profité de l’occasion pour retrouver sa confiance. Il nous a donné une chance de gagner», a souligné Goyens.

Isiah Campbell et Dawson Mercer, ce dernier dans un filet désert, ont complété la marque pour Drummondville. Gabriel Fortier a été l’autre marqueur du Drakkar.