Shawn Element a donné la victoire au Drakkar grâce à son but en prolongation.

Le Drakkar joue avec le feu, mais l'emporte [VIDÉO]

BAIE-COMEAU — Les plombiers continuent de guider le Drakkar de Baie-Comeau dans cette série huitième-de-finale contre les coriaces Wildcats de Moncton. Un but de Shawn Element à 11:02 de la première période de prolongation a procuré un gain de 4-3 aux joueurs de la Côte-Nord, qui prennent les devants 2-1 dans cette série.

Avec trois minutes à faire au dernier tiers, le Drakkar menait 3-1 et semblait voguer allègrement vers la victoire, mais Jeremy McKenna a frappé à deux reprises, le premier avec l’avantage d’un homme et le second alors que Francis Leclerc était au banc au profit d’un sixième attaquant.

Moncton a même cru un instant l’avoir emporté en supplémentaire, mais Yan Aucoin a stoppé sur la ligne de but une rondelle qui glissait derrière Alex D’Orio, solide mardi. Le tir voilé d’Element allait sceller l’issue de cette rencontre chaudement disputée (38-37 Baie-Comeau au chapitre des tirs).

«Malheureusement, deux petites erreurs où la rondelle n’est pas sortie de notre zone leur a permis de faire 3-3, mais les gars se sont accrochés et sont restés concentrés», a lancé le pilote Martin Bernard, soulignant au passage que l’expérience des siens a pesé dans la balance. «C’est une grosse victoire, mais il faut déjà penser à demain (mercredi)», a-t-il ajouté.

Quant au but décisif d’Element, l’entraîneur-chef a fait valoir que «tout le monde a son importance dans l’équipe, mais ce trio-là [complété par Christopher Benoît et Thomas Éthier] fait très bien depuis le début des séries. Ça enlève un peu de pression sur les deux premières lignes.»

Sur les chapeaux de roues

Le Drakkar a de nouveau débuté la rencontre sur les chapeaux de roues, prenant l’avance lorsque le puissant tir frappé de Benoît s’est frayé un chemin sous le bras droit de Leclerc. Les Wildcats se sont toutefois secoués petit à petit et Adam Capannelli a habilement fait dévier un tir de la pointe pour faire 1-1.

Au second engagement, Baie-Comeau a poursuivi sa domination en zone adverse et bien placé dans le trafic devant Leclerc, Ivan Chekhovich a enregistré son premier but des séries, à 18:25. En troisième, Yaroslav Alexeyev a creusé l’écart à deux buts, en avantage numérique, mais il en a fallu un peu plus pour finalement disposer des Chats sauvages.

NOTES: L’entraîneur adjoint Mario Marois a momentanément quitté l’équipe, rentrant à Québec, car l’un de ses proches éprouve des problèmes de santé. Durant son absence, le directeur général Steve Ahern, aussi entraîneur des gardiens de l’organisation, prend sa place derrière le banc…Les Wildcats étaient toujours privés des services de Jakob Pelletier et Jordan Spence. Avant la rencontre, Spence a reçu le trophée Raymond-Lagacé, remis à la recrue défensive de l’année dans la LHJMQ.