Jordan Martel a inscrit son 36e but de la campagne, vendredi.

Le Drakkar joue avec le feu, mais bat les Sags

BAIE-COMEAU — Le Drakkar a joué avec le feu et a bien failli se brûler, mais il a néanmoins prolongé à quatre sa séquence de gains, l’emportant 6-5 en fusillade vendredi face aux Saguenéens de Chicoutimi.

Pourtant, tout allait bien dans cette rencontre pour les locaux, qui menaient 4-1 après 27 minutes et qui semblaient filer au-dessus des flots. Les pénalités allaient toutefois tout bouleverser, le jeu de puissance des Sags frappant trois fois en cinq occasions, les trois filets étant inscrits par les jumeaux Kevin (2) et Kelly Klima. Les deux frangins ont aussi récolté deux aides chacun.

Christopher Merisier-Ortiz (2e) a porté le pointage 5-3 en début de troisième, mais Samuel Houde a d’abord réduit l’écart sur un cadeau accordé par Francis Leclerc. Il a ensuite créé l’égalité avec 43 secondes à faire en temps régulier. Finalement, Jordan Martel, a tiré les marrons du feu en étant le seul joueur à toucher la cible en tirs de barrage.

«Je suis content de notre début de match et jusqu’au milieu de la partie on était en contrôle, dans le respect de notre plan de match, mais les pénalités ont donné le momentum aux Sags», ne pouvait que reconnaître Martin Bernard. «Notre unité en désavantage numérique ne peut pas retourner à la maison ce soir et être fière du travail effectué. «Le hockey, c’est une question de momentum et après les punitions, on a couru après ce momentum, on en voulait pas faire d’erreurs mais on se garrochait partout et on a sorti de notre plan de match.»

Bouchard satisfait

De l’autre côté, Claude Bouchard tirait le meilleur de ce résultat. L’adjoint était en charge chez les visiteurs, Yanick Jean ayant choisi d’aller voir des espoirs au prochain repêchage des joueurs midget.

«Honnêtement, depuis quelques matchs, on a de la difficulté avec nos débuts de rencontre, car notre confiance est fragile. Mais comme points positifs, on peut retenir qu’on est revenus de l’arrière, qu’on a marqué pour la première fois de l’année après avoir retiré notre gardien et qu’on a trouvé le moyen de marquer trois buts en avantage numérique.»

Bien placé dans le haut de l’enclave, Légaré (7e) a marqué le premier but du match, un peu avant la mi-chemin du premier engagement. Isaiah Gallo-Demetris (8e) a doublé la mise. Chekhovich (25e) et Martel (36e), d’une superbe feinte devant la défensive ennemie, ont enchaîné en deuxième. 

+++

OCÉANIC : PLUS BREF DÉPART EN CARRIÈRE DE COLTEN ELLIS

Colten Ellis n’est pas invincible. L’excellent jeune gardien de Rimouski a connu son plus bref départ en carrière, cédant trois fois sur les six premiers tirs du match, et l’Océanic a mis fin à une séquence de trois victoires consécutives, s’inclinant 9-2 devant les Voltigeurs, vendredi à Drummondville. Les locaux ont frappé cinq fois dès le premier vingt, mettant rapidement le match hors de portée des hommes de Serge Beausoleil. Robert Lynch (un but et quatre passes) et Nicolas Guay (2-1) ont guidé l’offensive des vainqueurs. Joe Veleno et Nicolas Beaudin (un but et deux passes chacun) ont également contribué. Olivier Rodrigue a stoppé 30 tirs dans ce gain. Alexis Lafrenière (42e) et Samuel Dove-McFalls (20e) ont assuré la réplique des Rimouskois, qui seront à Gatineau samedi.